Comment peut-on calculer précisément le prix des études d’un jeune diplômé ? Comment ensuite estimer les dépenses engagées pour sa formation professionnelle ? Les questions sont essentielles même si il est difficile, voire impossible, d’être précis en la matière.

 

Des études au coaching, les multiples formes de la formation aujourd’hui

Si on parle de plus en plus de la formation aujourd’hui, c’est que les compétences recherchées par les entreprises apparaissent de plus en plus spécifiques. Le choix de la formation initiale par les étudiantes et étudiants marque l’orientation générale d’une carrière professionnelle. Mais cette dernière pourra s’ajuster aux évolutions des exigences du marché, du secteur d’activité ou même de l’entreprise. C’est une des raisons, qui a poussé les autorités publiques à modifier en profondeur le Compte Personnel de Formation, en introduisant notamment le CPF de transition.

Les salariés, qui souhaitent s’engager dans une reconversion professionnelle, doivent être guidés et accompagnés. Cela ne doit pas freiner l’entreprise, qui peut aussi, à son initiative, proposer une formation complémentaire à ses salariés, afin de les faire gagner en compétences.

Enfin, chacun a ou aura recours à l’auto formation, amenant chaque salarié à diversifier ses compétences, afin de s’adapter aux réalités du marché du travail. Les nouvelles technologies ont multiplié les possibilités en la matière, depuis l’assistance d’un coach pour mieux gérer soin stress jusqu’aux plateformes de e-learning, destinés à individualiser chaque parcours.

Formation professionnelle, études, auto formation, coaching, …. De nombreuses voies existent donc pour les salariés. Mais quelle que soit la voie suivie, la question du coût se pose. Sans entrer dans la délicate problématique du financement de la formation continue, on peut légitimement s’interroger sur les montants consacrés à la formation de tout un chacun.

 

Le prix de la formation, un investissement pour un avenir plus serein ?

 

On prend compte de la difficulté du problème en cherchant à estimer le coût d’une formation universitaire, par exemple. Le premier Ministre, Mr Edouard Philippe, en a fait l’expérience à l’automne 2018. Doit-on considérer l’ensemble des dépenses engagées par les universités (dont l’enseignement n’est qu’une partie de leurs missions) ou doit-on se concentrer au coût réel de chaque étudiant ? La question est difficile à trancher, et elle de lourdes incidences sur l’évaluation chiffrée de cette formation universitaire,  de 3750 € par an et par étudiant à plus de 11.000 €, les écarts sont énormes.

La difficulté se complexifie encore un peu plus avec la formation professionnelle. Il ne s’agit pas alors de ne se baser que sur les seules cotisations versées par les entreprises à cette fin. Il ne suffit pas non plus de lister l’ensemble des dépenses supportées par l’Etat et les collectivités. Pour l’année 2014, la Direction pour l’animation de la Recherche et des Etudes Statistiques (DARES) avait estimé ce cout de la formation professionnelle à 31 milliards d’euros. En revanche, les dépenses induites pour les entreprises ne sont pas intégrées à ce budget. Il va s’agir de combler l’absence des salariés en formation ou de pallier à la désorganisation provoquée par cette (ou ces) absence(s).

Le calcul devient même insoluble concernant l’auto formation des salariés. Si certains de ceux-ci n’hésitent pas à mobiliser tout ou partie de leur CPF pour financer ces apprentissages, d’autres renoncent à suivre une voie institutionnalisée et décident donc de financer eux-mêmes ces formations décidées seul.

Bien qu’il soit impossible donc d’estimer le coût total de ces formations, leur bénéfice reste, quant à lui, tout aussi difficile à définir. Bien plus qu’une simple dépense, la formation continue comme les études initiales représente bien un investissement tant pour l’avenir professionnel de chaque salarié concerné qu’en ce qui concerne la productivité et l’efficacité des entreprises. Un investissement gagnant donc dans tous les cas.

 

Et vous, connaissez-vous le montant consacré à ces formations au fil des années ? Et en ce qui concerne le bénéfice de ces dernières, avez-vous une idée pour en évaluer l’importance ?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.