Reconnu comme un choix fort et prometteur en termes de stratégie RH, le recrutement en alternance séduit de plus en plus d’entreprises. Vous envisagez de recruter un étudiant en BTS par alternance dans le domaine informatique, alors suivez le guide avec l’Institut F2I, école informatique supérieure. Pourquoi privilégier l’alternance pour mieux structurer votre politique RH et comment faire concrètement avant de signer le contrat de professionnalisation ?

 

Pourquoi recruter un alternant en BTS en 2021 ?

Toutes les entreprises recrutant un alternant ont leurs propres réponses à cette question. Pourtant, on retrouve des motivations récurrentes, lorsque ces entreprises sont interrogées. Au niveau de la stratégie RH, le recrutement en alternance est devenu une action fréquemment utilisée, puisque répondant aux principales problématiques, auxquelles se retrouvent confrontées toutes les entreprises. Sans prétendre dresser une liste exhaustive de ces motivations, l’Institut F2I souligne 5 aspects essentiels à cette prise de décision :

  1. Faciliter le recrutement d’apprentis en accompagnant les entreprises dans toutes leurs démarches
  2. L’étudiant alternant, un salarié comme les autres ou presque !
  3. Faire face à un besoin immédiat et anticiper les recrutements de demain
  4. L’adaptabilité de la gestion RH avec l’alternance garantie à toutes les étapes
  5. L’optimisation des coûts salariaux avec le recrutement d’un alternant en BTS

 

Simplifier les démarches administratives pour inciter au recrutement d’alternants

La Réforme de la formation professionnelle, initiée en 2018, a amené à remplacer les anciens OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) par 11 OPCO, les opérateurs de compétences. Regroupés par branche professionnelle ou secteur d’activité, les OPCO constituent les interlocuteurs privilégiés des entreprises, qui recherchent un alternant ou un apprenti, principalement pour tout ce qui touche le financement et l’enregistrement des contrats d’apprentissage et/ou de professionnalisation.

Mais cet accompagnement peut se révéler insuffisant, notamment lorsque l’entreprise n’est pas suffisamment informée des règles régissant l’accueil de jeunes apprenants. Aussi, chaque entreprise pourra alors s’informer et se renseigner auprès d’un réseau national, organisé par les chambres de commerce et d’industrie (CCI)  : le réseau Point A. Dans ce réseau, des conseillers spécialisés dans l’accompagnement des entreprises répondent à toutes les demandes, tant sur la connaissance des métiers et des compétences professionnelles par secteur d’activité. Ces conseillers peuvent également accompagner l’entreprise pendant toute la durée de la phase de recrutement.

D’autres acteurs peuvent épauler l’entreprise, lorsqu’elle se décide à choisir la voie de la professionnalisation en accueillant un étudiant dans ses effectifs. On pourrait citer notamment les chambres consulaires de la chambre de métiers ou de celle du commerce et d’agriculture, les différents services du Conseil régional, … Bien évidemment, les organismes de formation comme l’Institut F2I ou encore les centres de formation des apprentis (CFA) représentent aussi des interlocuteurs privilégiés durant toute la période d’exécution du contrat.

Pour simplifier toutes les démarches administratives, et pour garantir aux entreprises de retrouver toutes les infirmations nécessaires et utiles, un site Internet a été créé : Portail de l’alternance.

 

Un étudiant en alternance en BTS, un salarié (presque) comme les autres collaborateurs

Bien que l’alternance pour un Brevet de Technicien supérieur comme pour tout autre diplôme puisse prendre de multiples formes, ce contrat de professionnalisation garantit à l’étudiant un statut de salarié comme les autres. Il répond ainsi aux règles définies par le Code du Travail, mais doit aussi se voir confier des missions à concrétiser et/ou des tâches récurrentes à effectuer au quotidien. Recruter un étudiant en alternance peut ainsi répondre à un besoin immédiat de l’entreprise. Par exemple, recruter un étudiant en alternance en BTS NDRC pourra permettre de confier à cet apprenant le paramétrage et le suivi d’un outil de Marketing Automation pour la mise en place d’une stratégie d’Inbound Marketing.

Bien évidemment, le tuteur, appelé maître d’apprentissage pour les contrats éponymes, forme l’étudiant, mais ce dernier remplit les fonctions d’un collaborateur de l’entreprise. C’est un collaborateur actif tout au long des périodes de formation pratique en entreprise.

Si l’entreprise peut donc considérer l’étudiant en BTS par alternance comme un collaborateur à part entière, elle est néanmoins protégée des effets de seuil. Ainsi, l’alternant salarié n’est pas comptabilisé dans l’effectif des entreprises pour ce qui concerne le calcul de l’effectif de cette dernière, calcul induisant l’application de règles spécifiques en fonction des seuils définis légalement).

 

Faire face à un besoin immédiat ou anticiper les recrutements à venir ?

C’est un des grands avantages de l’alternance, encore plus important s’agissant des BTS. En effet, le BTS, en tant que formation courte, est un diplôme reconnu par l’Etat de niveau Bac +2 avec une forte approche opérationnelle. En d’autres termes, les étudiants obtenant leur BTS Communication ou leur BTS SIO sont aptes à occuper les fonctions pour lesquelles ils ont été formés. En choisissant l’alternance, l’entreprise peut donc non seulement faire face à un besoin immédiat de compétences avec la présence de l’étudiant pendant ses périodes de formation pratique en entreprise d’accueil, mais aussi anticiper un recrutement futur pour préparer son développement.

Pendant l’alternance, l’étudiant acquiert non seulement les connaissances et les compétences inhérentes à son cursus, mais il a le temps de se former aux méthodes de travail, à la culture d’entreprise et à l’esprit de la marque. Au terme de son alternance, ce jeune diplômé pourra donc être recruté en tant que salarié. Cela peut se prévoir dès le départ, puisque le contrat de professionnalisation peut être signé en Contrat à durée Déterminée (CDD) ou en contrat à durée indéterminée (CDI).

Recruter un étudiant en alternance en BTS peut donc répondre à une double attente pour l’entreprise :

  • Disposer d’un collaborateur compétent et formé aux dernières innovations pendant toute la durée de l’alternance
  • Anticiper un recrutement futur, en formant l’apprenant à la culture d’entreprise et en adaptant ses compétences aux spécificités de celle-ci.

 

Une gestion prévisionnelle des emplois avec une adaptabilité permanente

Lorsqu’une entreprise décide d’accueillir un alternant, elle dispose bien souvent d’une liste détaillée de missions à confier à cet étudiant. Comme nous l’avons vu ci-dessus, elle s’offre aussi la possibilité d’adapter la formation de cet étudiant aux besoins spécifiques de l’entreprise en vue d’une éventuelle embauche. En revanche, l’entreprise reste seule décisionnaire, et cette liberté peut représenter un atout supplémentaire.

Par exemple, en recrutant un étudiant inscrit au BTS Management Commercial Opérationnel, BTS MCO, une entreprise peut ambitionner, à l’issue des deux ans du cursus, de recruter l’alternant pour lui confier une de ses unités commerciales. En revanche, ce projet peut être mis en cause pour de multiples raisons (baisse de l’activité économique, stratégie de réduction des coûts, ….) . L’entreprise d’accueil n’a alors aucune obligation légale. En d’autres termes, lorsque l’étudiant aura terminé son cursus BTS en alternance, elle ne sera pas contrainte de devoir lui proposer un CDI, faisant de l’alternance une solution souple, flexible et adaptable.

Cette flexibilité et cette garantie pour l’entreprise se retrouvent également dans le recrutement de l’étudiant. En CDD, une période d’essai est ainsi prévue par la loi, période ne pouvant pas dépasser un mois pour les contrats de plus de 6 mois. Parce que le recrutement en alternance reste un acte fort dans la stratégie RH, l’entreprise dispose ainsi de tous les dispositifs nécessaires pour recruter l’étudiant le plus apte à répondre à ses attentes.

 

Réduire les coûts salariaux en accueillant un étudiant en BTS par alternance

Enfin, recruter en alternance pour une entreprise représente une des voies à privilégier pour réduire la pression des coûts salariaux. Non seulement, la rémunération de l’apprenant est inférieure à celle accordée à un salarié traditionnel, avec un minimum de rémunération exprimé en pourcentage de SMIC, mais le choix de l’alternance permet aussi une réduction des cotisations patronales et parfois même une exonération totale notamment pour les alternants âgés de plus de 45 ans. Des aides financières peuvent enfin être octroyées dans certaines circonstances (aide unique à l’embauche, soutien au recrutement de travailleurs handicapés, …). Les acteurs agissant en faveur de l’alternance et de l’apprentissage, dont nous avons listé les principaux, estimeront le coût d’un tel recrutement d’alternants.

La rémunération d’un alternant pour un BTS est définie par rapport à son âge et calculée en fonction du SMIC ou du Salaire Minimum Conventionnel (SMC) si ce dernier est plus avantageux pour l’apprenant.

 

Rémunération minimale pour un étudiant BTS en alternance

  Moins de 21 ans De 21 à 25 ans 26 ans et plus
Alternant pour BTS 65 % du SMIC 80 % du SMIC 100 % du SMIC ou 85 % du SMC

 

 

Comment Recruter un alternant en BTS en 2021 ?

Se décider à accueillir un étudiant au sein de ses effectifs reste la période la plus complexe, au cours de laquelle l’entreprise répond à toutes les questions qui se posent – et nous avons vu ci-dessus, qu’elles peuvent être nombreuses -. Une fois la décision prise commence une nouvelle étape, puisque devant concrétiser cette ambition. Une étape plus concrète et pratique, qu’il est nécessaire de bien connaître pour faire de ce choix du recrutement d’un alternant une décision bénéfique et efficiente.

 

  1. Bien définir la mission de l’apprenant et les attendus du recrutement
  2. Choisir le cursus le plus adapté et les modalités les plus pratiques
  3. Recruter l’étudiant alternant idéal, une étape cruciale
  4. La signature du contrat de professionnalisation, un concentré des décisions prises
  5. Suivre la bonne exécution du contrat pour une alternance enrichissante et réussie

 

 

L’alternance, avant tout une réponse à un besoin de l’entreprise

Il est essentiel avant même de rechercher les candidatures éventuelles de bien définir les attendus de l’entreprise. Les besoins doivent être listés et définis de manière précise, et un véritable profil de poste doit être rédigé pour l’étudiant alternant.

  • Quelles seront les missions confiées à ce salarié en alternance ?
  • Quel sera son intitulé de poste ?
  • Quelle sera sa position dans l’organigramme de l’entreprise ? A quel service sera-t-il rattaché ? Quel sera son tuteur, son responsable, son N+2 … ?
  • Quel sera son lieu de travail ? son poste de travail ? Ses horaires de travail ? …
  • ….

 

Ce travail préparatoire est non seulement indispensable pour pouvoir définir les attentes de l’entreprise, mais il se révèlera également précieux quand l’entreprise recevra les candidats et candidates, afin de pouvoir répondre aisément et rapidement à leurs interrogations légitimes.

 

Opter pour le cursus le plus conforme aux attentes de l’entreprise !

Recruter un alternant représente un véritable choix RH pour l’entreprise. Aussi cette dernière doit-elle appréhender précisément les objectifs de tous les cursus proposés. S’agissant des BTS dans le domaine informatique, l’Institut F2I propose ainsi des cursus répondant à de multiples attentes :

 

S’étirant sur deux années, le BTS en alternance doit aussi être bien connu de l’entreprise dans ses modalités pratiques d’organisation. Une semaine en entreprise d’accueil et une semaine à l’Institut F2I ou 2 semaines en entreprise et une semaine en formation, ou 2 jours par semaine à l’Institut F2I, les 3 autres jours en entreprise.

Vous avez à ce stade tous les éléments pour commencer à recruter votre alternant.

 

Recruter un alternant, un recrutement comme les autres ?

Comme pour tous les recrutements, le profil des étudiants sera lui-aussi analysé et étudié en fonction de vos spécificités et de vos besoins. A une époque où les Softs Skills prennent de plus en plus de place dans la sélection de vos futurs collaborateurs, cette tendance n’échappe pas non plus au choix de votre futur alternant.

Seule l’étude des diplômes sera différente entre un recrutement classique et un recrutement d’un collaborateur dans la mesure où vous vous préparez à sélectionner un étudiant ou une étudiante se destinant à obtenir un BTS. Les compétences personnelles, le savoir-être, .. peuvent alors faire toute la différence. L’âge du candidat pourra influer votre choix, puisqu’influant sur la rémunération minimale octroyée à ce nouveau collaborateur.

 

La signature du contrat pour s’engager activement dans l’alternance

Signer le contrat de professionnalisation avec l’étudiant mais aussi avec l’Institut F2I ne représente pas la tâche la plus complexe. En revanche, en tant qu’officialisation de votre choix, elle nécessitera aussi d’être préparée en interne. Il conviendra donc avant même d’intégrer l’étudiant de désigner un tuteur, le référent de l’étudiant auprès de l’Institut F2I mais aussi d’informer de l’arrivée de cet alternant l’ensemble des collaborateurs. L’objectif de cette étape consiste bien à optimiser l’intégration professionnelle de l’alternant, et donc par la suite son évolution au sein de l’entreprise.

 

Le suivi de l’alternant pendant la durée de son contrat de professionnalisation

Enfin pendant toute la durée du contrat de professionnalisation, l’entreprise se doit de veiller à la bonne adaptation de l’étudiant mais aussi à l’adéquation entre son activité professionnelle et l’enseignement dispensé dans le cadre de ses études en BTS . C’est également au cours de l’exécution de ce contrat, que l’entreprise pourra anticiper une future embauche de l’apprenant, même si cette dernière n’est en rien systématique ou obligatoire.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.