Votre décision est prise et vous allez accueillir un étudiant en alternance au sein de votre entreprise. Vous en connaissez les avantages et les atouts, et il vous faut maintenant vous décider entre le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage. Fort de son expertise et de son expérience, l’Institut F2I vous aide à vous décider en toute connaissance de cause.

 

Pour une entreprise, accueillir un étudiant en alternance représente un véritable pari sur l’avenir. Il peut s’agir de préparer le recrutement d’un prochain collaborateur ou de bénéficier  d’un œil neuf pour  faire progresser et évoluer les services de l’entreprise. Dans tous les cas, recruter un étudiant en alternance au sein d’une entreprise constitue un acte fort en matière d’adaptabilité des process et de l’organisation même de l’entreprise.

En revanche, si le choix de l’alternance apparait comme une solution bénéfique pour l’entreprise, cette dernière doit alors faire le choix entre le contrat de professionnalisation et celui d’apprentissage, et des questions peuvent alors se poser. L’Institut F2I, école Web & Informatique spécialisée dans les études en alternance, peut vous aider à vous décider, en vous présentant les spécificités de chacun de ces contrats.

 

Quels sont les étudiants concernés par les différents contrats pour des études en alternance ?

Ces deux contrats organisent l’alternance entre les périodes d’enseignement traditionnel, au sein de l’Institut F2I, et les périodes, durant lesquelles l’étudiant sera présent en entreprise pour acquérir une expérience professionnelle   et apporter ses compétences et son expertise. Comme son nom l’indique, le contrat de professionnalisation a été originellement créé pour garantir une qualification professionnelle aux étudiants et étudiantes. De son côté, le contrat d’apprentissage est destiné à acquérir un diplôme reconnu par l’Etat ou un titre professionnel dûment enregistré au RNCP.

Les différents programmes d’enseignement de l’Institut F2I répondent à ces conditions légales et peuvent donc s’inscrire dans le choix  d’études par alternance pour l’étudiant et l’entreprise.

Bien que de nombreuses dérogations existent, les règles générales d’admissibilité à l’un ou l’autre de ces deux contrats diffèrent :

  • Le contrat de professionnalisation est ouvert aux jeunes âgés de 16 à 26 ans (et sans limite d’âge pour les demandeurs d’emplois)
  • Le contrat d’apprentissage est ouvert aux jeunes âgés de 16 à 30 ans.

 

Le statut de l’étudiant et son temps de formation au cours de l’alternance

L’étudiant est, quel que soit le contrat signé, un salarié à part entière de l’entreprise au sein de laquelle il évolue. Il jouit des mêmes droits et des mêmes prérogatives (congés pays, avantages sociaux, …) que ses collègues de travail. Les deux types de contrat peuvent prendre la forme d’un CDD ou d’un CDI, et la période d’alternance sera, elle comprise, entre un et trois ans avec le contrat d’apprentissage et entre 6 mois et un an pour le contrat de professionnalisation. Là encore, des dérogations existent pour prolonger cette période jusqu’à 4 ans dans le premier cas et deux ans dans le second, alors renseignez-vous auprès de nos conseillers spécialisés dans les études en alternance.

Le temps de formation devra représenter entre 15 et 25 % de la durée totale pour le contrat de professionnalisation, sans pouvoir être inférieur à 150 heures, alors que cette formation théorique sera de 400 heures par an pour le contrat d’apprentissage.

Il existe donc bien des différences entre contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation, et une autre différence importante pour l’entreprise persiste : le coût de cette alternance.

 

Quel coût pour accueillir un étudiant en alternance dans son entreprise ?

Estimer le coût total d’un contrat de professionnalisation ou d’un contrat d’apprentissage reste délicat, tant les situations sont différentes d’une situation à l’autre. En fonction de la durée de l’alternance, de l’âge de l’étudiant, de sa situation sociale, …, les coûts varient. Une aide unique à l’employeur existe pour le contrat d’apprentissage, alors que le contrat de professionnalisation peut aussi ouvrir droit au versement de certaines aides spécifiques. Il en va de même en ce qui concerne l’exonération ou la réduction des charges, qui pourra varier en fonction de la situation de l’entreprise. Dans tous les cas, la rémunération de l’apprenti variera entre 27 et 100 % du SMIC avec le contrat d’apprentissage, alors qu’un contrat de professionnalisation prévoit une rémunération comprise entre 55 et 100 % du SMIC.

Au vu de la complexité de ce calcul, le gouvernement a mis en place un simulateur pour . Vous pouvez aussi demander à nos conseillers d’estimer le coût de ce contrat d’alternance pour votre entreprise. Partenaire de plus de 3.000 entreprises, l’Institut F2I pourra vous guider dans le choix le plus approprié pour répondre à vos attentes.

 

Et vous, quel choix avez-vous fait s’agissant d’accueillir un étudiant en alternance ? Comment avez-vous fait pour vous décider ? Quels sont les aspects de chacun de ces contrats qui vous ont aidé à  prendre votre décision ?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.