C’est sous l’égide de l’ARCEP, que le grand baromètre du Digital 2019 a été publié. Si l’étude détaille les habitudes des Internautes, elle pose aussi les bases des futures évolutions, qui devraient intervenir à plus ou moins long terme.

 

Des supports numériques qui évoluent, des nouvelles compétences numériques à acquérir

Avant même de s’intéresser aux innovations techniques, les experts du web ne peuvent que constater que les supports utilisés par les Internautes évoluent en permanence. Désormais, un expert en marketing Digital ne peut pas concentrer tous ses efforts sur les seuls ordinateurs de bureau ou portables mais doit s’adapter à la généralisation de l’utilisation du Smartphone et des autres supports numériques, comme la tablette tactile. Avec un taux de pénétration de 77 %, le Smartphone est déjà devenu le device préféré des Français loin devant le Desktop. Naturellement, le recours à ces écrans de différentes tailles impliquent une adaptation des spécialistes de l’ergonomie et du design.

Si le Webdesign a profondément évolué au cours des dernières années, la discipline a également du s’adapter à l’émergence de la …data, socle de la transformation digitale à venir. Les Smartphones et autres tablettes impliquent également une collecte plus importante de données, amenant les Webdesigners notamment à se doter d’une double compétence, puisque l’UX et l’UI Design, directement lié à ce Smart ou Big data, sont partie intégrantes des développements web actuels et à venir.

 

Des demandes de plus en plus précises à satisfaire, les nouvelles exigences portées aux métiers du Digital

Si l’utilisation d’Internet s’est démocratisée (78 % de la population française se connecte quotidiennement au réseau), les Internautes sont devenus, à leur façon, des connaisseurs et même des spécialistes de la Toile. Leurs attentes ont donc évolué, et continuent d’évoluer au fil du temps. Les experts du Web d’aujourd’hui et plus encore de demain doivent t prendre en compte ces nouvelles demandes. 63 % des Français considèrent ainsi qu’Internet a un impact positif sur leur quotidien (et le pourcentage bondit même à 71 % s’agissant des Français actifs). Les entreprises doivent donc participer à ce bien-être numérique, que ce soit par le développement de nouvelles applications (et l’architecte web est désormais confronté à cette boulimie d’applications des Internautes) ou par le renforcement des services visant à soigner l’expérience utilisateur (UX Design).

Toutes ces évolutions ont des conséquences sur les fonctions des professionnels du Digital, et naturellement sur les études, que ces derniers entreprennent. Parce que l’UX Design est devenu essentiel, et que ce dernier repose en grande partie sur l’analyse des données client, les spécialistes de la data sont des profils de plus en plus recherchés au sein des entreprises.

 

L’état du Digital aujourd’hui pour anticiper les évolutions de demain

Et cette transformation digitale de nos sociétés devrait s’accélérer dans les années à venir. Après la révolution initiée par le Big Data et la rupture technologique née de la Blockchain, certains spécialistes veulent voir dans l’Internet des Objets, l’iOt, la nouvelle révolution à venir. 16 % des Français étaient déjà équipés en 2019 d’au moins un objet connecté, et ce pourcentage devrait exploser dès 2020, puisque cette croissance ne sera pas sans lien avec le déploiement de la technologie 5 G notamment.

Les attentes en matière de data Science se feront de plus en plus pressants, et il appartiendra aux experts du Web de demain de satisfaire à l’une des exigences les plus fortes du moment de la part des internautes et des entreprises : la sécurité. Les experts en Cybersécurité devront pouvoir répondre à cette recherche d’intégrité et de confidentialité des données, des demandes appelées à croitre avec la multiplication des objets connectés.

Le baromètre du Digital Edition 2019 en intégralité sur le site de l’ARCEP

Et pour vous, quelles sont les principales évolutions à venir dans l’univers du Digital et du Web ?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.