Si de nombreux étudiants se lancent dans l’aventure de la création d’entreprise, ils peuvent alors s’interroger sur le diplôme à obtenir pour optimiser leur chance de réussite. Quelles études supérieures privilégier lorsque l’on souhaite créer son entreprise ?

 

Des études informatiques ou commerciales pour créer son entreprise ?

On a déjà souligné la tendance, amenant de plus en plus de jeunes diplômés à se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat individuel. Qu’il soit coach freelance en marketing Digital ou consultant dans le domaine de la Cybersécurité, ces parcours individuels constituent une forme nouvelle d’entreprenariat. En revanche, cela ne doit pas occulter l’autre facette de la création d’entreprises. Nouvelles entreprises ou start-ups, la création d’entreprise attire toujours plus les jeunes générations, et la question du diplôme se pose alors pour optimiser le parcours de création d’entreprise.

A l’exception de certains métiers réglementés (infirmier, avocat, médecin, …) nécessitant l’obtention d’un titre professionnel pour pouvoir exercer, la création d’entreprise n’est pas soumise à celle d’un diplôme quel qu’il soit. Selon les études de l’INSEE 2014-2015, 15 % des dirigeants d’entreprise n’ont même aucun diplôme, alors que 20 % justifient d’un niveau BAC.

 

Une culture entrepreneuriale plutôt que des compétences précises et définies

Il n’existerait donc aucun diplôme requis pour pouvoir créer son entreprise en 2022. Bien évidemment, le titulaire d’un BTS Communication bénéficiera des compétences pour optimiser sa stratégie de communication, alors que l’étudiant décrochant le titre d’Expert Digital Marketing jouira des connaissances nécessaires pour renforcer sa stratégie commerciale. Mais entreprendre en créant une entreprise ne peut se concevoir en ne se concentrant que sur un seul aspect de cette création et de cette gestion d’entreprise.

Les compétences fiscales, administratives doivent se doubler d’une capacité de management, tout en s’appuyant sur une vision globale du projet d’entreprise. Des compétences et des connaissances transverses donc, qui ont toute la différence pour ce qui concerne la réussite du projet entrepreneurial poursuivi.

S’il n’existe pas de diplôme à proprement parler pour devenir créateur d’entreprise, les étudiants souhaitant se lancer dans cette aventure se doivent avant tout d’être :

  • Organisé et rigoureux, afin de pouvoir répondre simultanément à toutes les obligations, qui leur incombent,
  • Des meneurs d’hommes, capables de manager et de mobiliser les collaborateurs du projet mais aussi doté d’une force de persuasion
  • Curieux et ouvert sur tous les sujets, liés directement ou indirectement à la création et gestion d’entreprise
  • Visionnaire et stratège, réussissant à anticiper les évolutions du marché mais aussi capable de déléguer les tâches à accomplir.