Bien plus qu’une question réglementaire, la question de l’accessibilité des études supérieures pour tous fait partie des valeurs fortes de l’Institut F2I. Un principe, qui se traduit par un accompagnement de chaque instant et sur tous les aspects de ces études supérieures.

 

L’accessibilité pour suivre des études supérieures, une valeur forte de l’Institut F2I

La  « loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » du 11 février 2005 a posé les grands principes pour accompagner les personnes en situation de handicap. Cette législation pose notamment l’égalité des chances comme un socle fondamental, notamment s’agissant des études supérieures. En d’autres termes, les étudiants et étudiantes en situation de handicap doivent pouvoir disposer du même choix que les autres étudiants, quand il s’agit de choisir leur cursus. Au-delà de ces obligations légales, l’Institut F2I, acteur reconnu de l’enseignement supérieur depuis plus de 20 ans, a fait de cette égalité une valeur forte de son action. Garantir l’accessibilité des étudiants en situation de handicap à nos locaux d’une part à nos différents cursus d’autre part représente un engagement majeur pour toutes les équipes de notre Institut de formation.

De l’accessibilité à l’accompagnement personnalisé, des études supérieures dans les meilleures conditions

 

Quel que soit le type de handicap, qu’il soit visible ou non, la question de l’accessibilité met en lumière deux grands enjeux, enjeux auxquels l’Institut F2I répond de manière pro-active depuis longtemps. L’accessibilité en elle-même implique une mise en conformité des locaux notamment. Les locaux de l’Institut F2I à Neuilly-sur-Seine comme à Montreuil ou à Vincennes sont aménagés pour pouvoir accueillir tous les types de handicaps.

Mais garantir aux étudiants de pouvoir étudier dans les meilleures conditions passe aussi par un accompagnement de l’équipe pédagogique d’une part et par une « compensation » du handicap lorsque cela est nécessaire. Il peut s’agir d’un logiciel loupe ou des écrans 23 pouces pour les handicaps visuels par exemple. Cet accompagnement personnalisé à chacun doit enfin permettre de guider chaque étudiante et chaque étudiant à chaque étape de ses études supérieures. Ce sera notamment le cas, en accompagnant l’étudiant à solliciter les aides AGEFIPH lorsqu’il envisage de suivre ses études par alternance.