L’alternance avec le contrat d’apprentissage, un pari gagnant pour réussir

Bien que pendant longtemps, l’apprentissage ait été réservé aux secteurs de l’artisanat, du bâtiment ou de l’industrie, les étudiants peuvent désormais opter pour ce contrat d’apprentissage pour obtenir des diplômes d’Experts du Web. Une opportunité à découvrir pour en profiter !

 

Le contrat d’apprentissage, un contrat tripartite, accessible aux étudiants

Véritable support pour poursuivre des études en alternance, le contrat d’apprentissage est un contrat reliant l’étudiant (futur apprenti), l’entreprise et l’organisme de formation. Ce contrat écrit définit les modalités de l’apprentissage, notamment en ce qui concerne la répartition entre temps d’enseignements théoriques et présence de l’apprenti au sein de l’entreprise. Pour l’entreprise, le contrat d’apprentissage impose la désignation d’un maitre d’apprentissage ou d’un tuteur. Pour un contrat d’apprentissage, l’enseignement théorique peut représenter jusqu’à 50 % de la durée totale de la formation.

Le contrat d’apprentissage est accessible à toutes les personnes âgées de 16 à 29 ans. Il existe des dérogations dans certaines situations, et la limite d’âge est levée lorsque l’apprenti est reconnu comme étant un travailleur handicapé.

 

Des études en alternance avec l’apprentissage, la garantie de se former plus efficacement

Ce contrat est signé pour une période comprise entre 1 à 3 ans. Il pourra prendre la forme d’un contrat de travail à durée déterminée (CDD) , dont la fin coïncidera avec l’obtention du diplôme visé. Il pourra également revêtir la forme d’un CDI dont la période initiale correspondra à cette formation en alternance.

Le contrat d’apprentissage est possible en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’un titre professionnel, reconnu par l’Etat. Ainsi, du CAP Esthéticienne au titre d’Expert Digital Blockchain, tous les diplômes préparés par le biais d’un contrat d’apprentissage sont reconnus et permettent de se positionner sur le marché de l’emploi concerné. Caractérisé par une alternance entre enseignements théoriques et activités professionnelles, et encadré par un tuteur en entreprise, ce contrat d’apprentissage constitut donc bien une première expérience pour l’étudiant concerné, qui pourra ainsi valoriser sa période de formation. Le contrat d’apprentissage s’impose donc bien désormais comme une opportunité pour celles et ceux, qui souhaitent devenir les Experts du Web de demain.

 

Une nécessité pour les entreprises et une opportunité pour les étudiants

Si les apprentis bénéficient d’un statut avantageux et peuvent s’appuyer sur cette alternance pour renforcer leur parcours professionnel, les entreprises, elles, optimisent leur gestion des ressources humaines, en signant ce type de contrat d’apprentissage. La formation et l’intégration des nouveaux collaborateurs se font désormais sur un temps plus long, permettant de renforcer l’employabilité des étudiants accueillis. Les autorités publiques se sont déjà engagées dans l’incitation de l’apprentissage et de l’alternance. Ainsi, toutes les entreprises de plus de 250 salariés doivent pouvoir justifier d’au moins 4 % d’alternants au sein de leur effectif.

Pour atteindre cet objectif, les entreprises peuvent privilégier ce contrat d’apprentissage ou opter pour le contrat de professionnalisation qui donne également accès à l’alternance. Si chacun poursuit le même objectif (permettre aux étudiants de se former tout en étant salarié d’une entreprise), le contrat d’apprentissage offre de nombreux avantages, qu’il faut conserver en mémoire.

 

Les avantages du contrat d’apprentissage, une incitation à faire le choix de l’alternance

 

Avantages pour l’étudiant Avantages pour l’entreprise
Alternance entre enseignement théoriques et vie professionnelle pour meilleure employabilité Véritable outil de gestion des ressources humaines à moyen et à long terme
Prise en charge des frais de scolarité Accueil d’un expert à la pointe des connaissances avec enseignement théorique
Rémunération de l’apprenti Rémunération de l’apprenti comprise entre 27 et 78 % du SMIC
Exonération des cotisations sociales (salaire net = salaire brut) Déduction fiscale de la taxe d’apprentissage
Aide financière pour le permis de conduire pour les salariés de plus de 18 ans Aides spécifiques pour les entreprises de moins de 11 salariés mais aussi de moins de 250 salariés
Valorisation du CV avec des études en alternance Disposer des compétences à venir pour les projets de l’entreprise à moyen terme

 

Concernant la rémunération de l’apprenti, cette dernière est exonérée des charges sociales ce qui permet à l’étudiant de percevoir un salaire net, égal au salaire brut. Cette rémunération minimale est définie comme suit pour l’année 2019. ( SMIC : 1521.22 €)

 

Moins de 18 ans Entre 18 et 20 ans A partir de 21 ans
1ère année 27 % du SMIC soit 410.7 € 43 % du SMIC soit 654.10 € 53 % du SMIC soit 806.20 €
2nde année 39 % du SMIC soir 593.30 € 51 % du SMIC soit 775.80 € 61 % du SMIC soit 927.90 €
3ème année 55 % du SMIC soit 836.7 € 67 % du SMIC soit 1019.20 € 78 % du SMIC soit 1186.60 €