Les entretiens de recrutement, un autre apprentissage pour les étudiants

Alors que de nombreux étudiants se préparent à une rentrée de septembre qui arrive vite, d’autres s’efforcent d’être prêt pour un entretien de recrutement. Alors profitez de cette période estivale pour vous préparer à ces rendez-vous d’importance !

Qu’il s’agisse de décrocher son premier CDI ou de convaincre une entreprise d’accueil pour signer un contrat de professionnalisation, ces entretiens de recrutement nécessitent d’être préparés avec rigueur et minutie.

Avant l’entretien, priorité à la préparation !

Cela apparaît être une évidence, et pourtant, un entretien de recrutement se prépare en commençant par s’informer et rechercher toutes les informations nécessaires. Vous devez connaître l’entreprise, dans laquelle vous postulez. Son activité bien évidemment, mais aussi son image de marque, ses engagements et ses valeurs. Identifiez également les caractéristiques du poste, pour lequel vous avez postulé, ainsi que l’identité de la personne, qui vous recevra (le directeur de la société, le DRH, votre futur N+1, …). Tout cela doit vous assurer de pouvoir vous rendre à cet entretien professionnel sans stress.

Prenez soin également à votre apparence. Certes les codes vestimentaires ont bien changé en quelques années, mais tout n’est pas possible, et votre apparence physique reste un marqueur fort, que le recruteur prendra le temps d’analyser.

Pendant l’entretien, soyez pro-actif et énergique avant tout !

Est-il utile de rappeler, que la politesse sera de mise tout au long de l’entretien, en commençant par le respect des horaires. Quelques minutes de retard, et voilà vos chances d’être recruté qui s’amenuisent. Un contre-temps, un imprévu, contactez aussitôt l’entreprise pour prévenir de votre retard ?

Vous avez bien préparé votre entretien, alors soyez pro-actif en étant à l’écoute et en notant mentalement (ou sur un carnet) les questions, découlant des propos de votre interlocuteur. Mieux vaut lever un doute, plutôt que de commencer une nouvelle expérience professionnelle en n’étant pas sûr d’avoir tout compris.

Soulignez votre énergie, en prenant conscience de l’importance du langage corporel. Les épaules bien en face de votre interlocuteur (ne vous avachissez surtout pas), le corps droit et la tête haute. Soutenez le regard du recruteur et restez concentré sur votre objectif en évitant les dispersements.

Si le recruteur vous observe pendant toute la durée de l’entretien, sachez cependant que les premières minutes sont cruciales, puisque cela permet au recruteur de se « faire une première impression ». Autant qu’elle soit positive donc !

A la fin de l’entretien, prenez le temps de remercier votre interlocuteur pour le temps qu’il vous a consacré. Vous pouvez aussi, si d’autres entretiens sont prévus à votre agenda, vous imposer une restitution de celui-ci, afin d’identifier les points positifs et les lacunes qu’il vous restera ensuite à travailler.

Leave a Comment