On pourrait croire, au premier abord, que le Digital et ‘écosystème du Web sont plus protégés que d’autres secteurs d’activité par cette épidémie qui frappe la France. Pourtant, même les étudiants engagés dans des études dans le Digital doivent s’adapter à cette situation exceptionnelle, et l’Institut F2I les accompagne.

 

L’épidémie du coronavirus impacte aussi les étudiants et étudiantes en numérique

Depuis plusieurs jours, toute l’économie de la France, et plus généralement l’économie mondiale, a été mise au ralenti. L’épidémie de coronavirus Covid-19 a des conséquences sur tous les secteurs d’activité, et pour freiner la propagation de l’épidémie, des mesures plus ou moins strictes de confinement ont été décidées.

Ainsi depuis lundi 16 mars, tous les établissements d’enseignement, de l’école primaire à l’école du web, des collèges aux universités, sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Bien qu’il ne soit plus possible de réunir tous les étudiants, ayant choisi un cursus dans ces études dans le Digital, la poursuite des études doit d’organiser et se structure.

Face à cette crise majeure et jamais connue jusqu’ici, l’Institut F2I s’adapte en permanence pour s’adapter aux obligations légales (et ainsi respecter toutes les mesures décidées par le gouvernement en ces temps de crise) mais aussi garantir aux étudiantes et étudiants une organisation devant leur permettre d’aller au bout de leurs études.

 

Alternance et e-learning, des nouvelles dispositions pour poursuivre ses études dans le numérique

Cette épidémie a amené les collèges, les lycées mais aussi les écoles primaires à (re)découvrir les atouts de l’enseignement à distance, et désormais le e-learning est en cours de déploiement pour tous les élèves de France. Pour celles et ceux, qui ont choisi de suivre des études dans le Digital, le e-learning mais aussi le Blended Learning restent deux modalités d’apprentissage, avec lesquelles ils sont déjà plus sensibilisés.

Vouloir devenir un expert du Digital que ce soit dans le domaine du développement ou du Webmarketing suppose une bonne maitrise de ces outils de communication et d’enseignement à distance. Pour autant, le confinement n’est pas sans effet sur ces études, notamment en ce qui concerne les étudiants ayant opté pour des études en alternance.

 

Les études dans le numérique, apprendre à s’adapter à toutes les situations

Les étudiants alternants sont considérés comme des employés à part entière des entreprises, qui les accueillent. Or ces dernières sont incitées à favoriser le télétravail de leurs salariés, alors que les mesures organisant un chômage partiel de masse sont prises au fil des jours. Les priorités des acteurs économiques changent, et les étudiants alternants, comme tous les autres salariés, peuvent être mobilisés pour répondre à de nouvelles exigences et à de nouvelles attentes. L’adaptabilité et la souplesse sont présentées comme les piliers indispensables pour sortir de cette crise. Et les étudiants doivent s’y conformer.

Cette adaptabilité fait déjà partie de l’essence même des études dans le numérique, puisque les métiers du Digital sont par définition appelés à une adaptabilité permanente et une souplesse optimale. En revanche, cela impose néanmoins une organisation renouvelée, organisation que l’Institut F2I, fort de ses plus de 20 ans d’expériences, déploie actuellement et qui devra, selon toute vraisemblance, être adaptée aux nouvelles contraintes, qui pourraient être édictées dans les jours à venir.

Et vous, comment vous organisez-vous pour poursuivre vos études ? Quelles sont les conséquences les plus importantes de cet état  exceptionnel ? 

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.