Les métiers du web (certains préféreront « Métiers du Digital ») représentent de nouvelles opportunités pour les étudiants. Les spécialisations se multiplient au fil du temps, et pourtant l’écosystème digital implique de pouvoir s’appuyer sur une approche globale, incluant bien des disciplines.

 

S’appuyer sur une formation diplômante pour imaginer son avenir idéal

Accompagner les entreprises dans leurs projets de développement sur la Toile passe par une maitrise des nouveaux outils technologiques mais aussi par une parfaite de l’écosystème du Digital. En proposant des cursus en initial ou par apprentissage, l’Institut F2I s’est imposé comme une référence en matière d’études dans le Digital ou le Commercial. De la formation pour appréhender la Blockchain et ses arcanes à celle pour exceller dans le domaine du webmarketing, chaque cursus répond à des envies bien particulières des étudiantes et des étudiants mais aussi à des attentes bien réelles de la part des entreprises. C’est en connaissant les exigences des dernières, que l’Institut peut accompagner les premiers à poser les socles d’une carrière professionnelle prometteuse. Avec 3.000 entreprises partenaires, non seulement l’Institut est en mesure de guider les étudiant (e)s vers l’une ou l’autre de celles-ci, mais il est aussi indispensable pour rester en phase avec les acteurs économiques. Seule cette confrontation peut assurer à l’Institut comme à tout organisme de formation d’anticiper les besoins de demain. Et toutes les études le confirment, près de la moitié des métiers de demain n’existent pas encore aujourd’hui. C’est donc bel et bien un état d’esprit, une approche, qu’il faut aussi acquérir pour faire carrière.

 

S’imprégner de la culture digitale, un pré requis pour atteindre ses objectifs professionnels

Si les métiers d’avenir n’existent pas encore aujourd’hui, ils se devinent néanmoins et s’imaginent. Ainsi les formations certifiées RNCP notamment en matière de design et de marketing digital amènent les étudiants à appréhender les nouveaux outils pour optimiser la relation client. Mais avant de devenir un spécialiste reconnu du Webmarketing, autant disposer des bases du marketing traditionnel. C’est un contexte digital qu’il faut appréhender, puisque l’approche est différente. Le culte du Self Made Man est désormais remplacé par l’avènement du travail en équipe. On parle plus de compétences que de performances, de synergies plutôt que d’exploit. Autant acquérir, au cours de sa formation, ce goût des projets collectifs, appelés à devenir la règle. Le développement des projets d’entreprise ne repose plus sur une petite équipe de collaborateurs mais tend à être confiée à d’innombrables prestataires extérieurs et collaborateurs en interne. La coordination et la vision globale font alors partie des qualités recherchées par les entreprises, qualités acquises par une formation solide d’une part mais aussi par l’expérience. Une expérience d’une école web, incitant à cet échange permanent. Expérience de l’apprentissage, où la confrontation de la théorie avec des les innovations de la pratique est plus enrichissante que traumatisante.

 

Choisir sa spécialisation et comprendre la globalité de l’écosystème digital, les clés de la réussite

A cette approche générale, à cette immersion permise grâce à des écoles du Web reconnues pour leurs infrastructures notamment,  l’étudiant sera amené, à un moment ou à un autre, à choisir une spécialisation. Un choix, qu’il effectuera en fonction de ses envies, des débouches professionnels ou de ses compétences. Spécialisation et approche globale ne sont plus opposées, et ce changement constitue une des principales révolutions du Web. Le webmarketing est inopérant si les experts du design et de l’ergonomie n’ont pas résolu les problèmes techniques posées par la digitalisation de nos économies. Et les futurs responsables de projets seront contraints de soumettre leur progression aux réalisations des spécialiste en Cybersécurité. C’est cette complémentarité que les étudiants et étudiantes doivent aussi acquérir au cours de leur cursus, qui doit donc être calibré pour faciliter ce mélange des compétences et des valeurs. Et cette richesse de la diversité peut aussi constituer un socle puissant pour la réussite future, à condition toutefois de conserver des relations avec ses anciens camarades ou ses maitres de stage. Car même dans un monde hyper connecté, les atouts du réseau physique sont loin d’avoir disparu, comme nous vous le soulignerons dans un prochain dossier.

 

En attendant, n’hésitez pas à partager votre expérience ou votre ressenti ? estimez-vous aussi que les métiers du web imposent une spécialisation d’une part mais aussi une vision d’ensemble ? Pourquoi ?

1 Comment

    • Sabine
      reply

      C’est vrai que la spécialisation n’est pas facile à choisir mais faut aussi suivre ses préférences et ses envies

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.