Pourquoi étudier dans le numérique n’est pas qu’un choix personnel ?  - Institut F2I
Prochaine Journée Portes Ouvertes :

Samedi 14 septembre 2024 de 10h à 16h

Prochaine Journée Portes Ouvertes :

Samedi 14 septembre 2024 de 10h à 16h

Pourquoi étudier dans le numérique
Pourquoi étudier dans le numérique

Pourquoi étudier dans le numérique n’est pas qu’un choix personnel ? 

Choisir de préparer tel ou tel diplôme relève toujours d’un choix personnel des étudiants. EN revanche, étudier dans le numérique répond aussi à d’autres motivations plus générales. Il ne s’agit plus alors de se concentrer sur la préparation à un métier ou à une fonction, mais bien de répondre à un intérêt plus général. 

Les motivations des étudiantes et des étudiants, lorsqu’ils s’engagent dans leur cursus de l’enseignement supérieur, sont personnelles et se distinguent donc d’un candidat à un autre. En revanche, étudier dans l’informatique, le numérique ou le Web est toujours précédée de 3 interrogations majeures. Les réponses à celles-ci font apparaitre de nombreuses similitudes « auprès des générations du numérique »

  1. Pourquoi l’informatique au sens large et le numérique en particulier constituent une des principales opportunités en termes d’emplois en 2023 comme dans les années à venir ?
  2. Suivre des études supérieures dans l’informatique ou le digital est-il réservé aux plus jeunes ? 
  3. Pourquoi étudier dans le numérique dépasse la simple formation à un métier ?  

Pourquoi travailler dans le numérique constitue une des principales opportunités en 2023 ? 

A travers le monde, toutes les sociétés se préparent à se confronter à deux défis majeurs dans les années à venir : 

  • La transformation numérique de nos sociétés : si la digitalisation de notre société se fait déjà ressentir aujourd’hui, ce processus s’est trouvé renforcé et accéléré par la pandémie mondiale du coronavirus. La transformation digitale de tous les acteurs économiques est appelée à s’amplifier dans les prochaines années. 
  • La transition écologique : les questions environnementales et les problématiques de développement durable sont au cœur de bien des politiques depuis des années. Pourtant, la prise en compte de ces enjeux environnementaux va devenir, dans les mois et les années à venir, une absolue nécessité pour permettre un développement économique et social apaisé et serein. 

Ces deux défis ne peuvent être dissociés, puisque tous deux vont participer à imaginer le monde de demain. La digitalisation de nos sociétés ne pourra pas se poursuivre, sans une attention particulière des problèmes environnementaux d’une part. D’un autre côté, répondre aux questions de développement durable et / ou de protection de l’environnement bénéficiera des innovations techniques et technologique, et tous les spécialistes s’accordent pour imaginer que des solutions digitales pourront renforcer les différentes stratégies conduites en termes de transition écologique. 

Fais décoller ta carrière

De la digitalisation à la transformation numérique, les opportunités innombrables pour travailler dans le Web 

La digitalisation de nos économies, à l’œuvre depuis le début des années 1990, s’est développée jusqu’à devenir la transformation numérique, telle que nous la connaissons depuis le début des années 2010. Cela concerne tous les secteurs d’activité et ne se limite pas aux seules entreprises innovantes et autres startups. La santé, la grande distribution, les administrations, la production industrielle, … pas un domaine d’activité économique ne s’est pas transformé en contact avec ces outils techniques et technologiques. Chaque innovation fait naitre de nouvelles opportunités dans chacun des secteurs. 

Mais si cette importance de l’informatique au sens large a profondément impacté tous les secteurs de notre économie, il faut également souligner qu’elle a transformé toutes les fonctions de l’entreprise. Les services informatiques (SI) se sont certes multipliés, mais ces outils numériques ne sont pas restés sans conséquences sur la comptabilité et la gestion, sur la gestion des ressources humaines, sur les services force de vente et marketing.  

Aux nouveaux métiers créés par cette numérisation de nos acteurs économiques se sont donc ajoutés des mutations profondes de certaines fonctions. Travailler dans le numérique concerne donc aussi bien les spécialistes du développement Web ou encore les experts de la Cybersécurité que les nouveaux spécialistes de la gestion des ressources humaines ou encore les si recherchés chef de projet. C’est ce que confirme une étude conduite par l’OCDE en partenariat avec Randstad et consacrée à l’étude de plus de 417 millions d’offres d’emplois publiés dans 10 pays sur une période de 10 ans. 

En France, les offres d’emplois liés au numérique ont augmenté de 66 % en 4 ans. 

La généralisation de l’intelligence artificielle, s’appuyant sur des innovations déjà bien développées comme la Blockchain ou encore le Big data, devrait encore amplifier cette tendance haussière. Travailler dans le numérique représente aujourd’hui une opportunité accessible à tous les profils et déclinable pour tous les secteurs d’activités. 

Étudier dans le Web ou le numérique, une voie réservée aux jeunes générations ? 

Si les métiers liés à cette transformation numérique sont aussi nombreux que variés, les attentes des entreprises sont elles-aussi plus exigeantes.  Il faut, pour commencer, s’assurer de disposer des compétences techniques nécessaires, depuis la connaissance des langages de programmation pour les futurs DSI jusqu’à la maitrise des règles du référencement naturel ou payant pour les futurs experts de Webmarketing. A ces compétences techniques s’ajoutent aussi une attente plus générale de la part des entreprises. Les candidates et candidats doivent pouvoir attester d’une connaissance globale de l’écosystème du numérique. Un diplômé d’un mastère en Cybersécurité doit pouvoir comprendre les contraintes des utilisateurs pour concilier sécurité et ergonomie / praticité des systèmes d’information. Enfin, les entreprises, soucieuses d’accroitre leur productivité et leur efficacité, recherchent également des profils capables de s’adapter aux nouvelles formes de travail déjà évoquées ci-dessus.  Le travail en mode projet doit nécessairement faire partie des aptitudes de celles et ceux, se destinant à faire carrière dans l’un de ces métiers. 

Autant dire que les attentes sont fortes pour réussir son insertion professionnelle. De prime abord, les jeunes générations, qu’il s’agisse des Milléniaux ou de la génération Z, apparaissent ainsi plus aptes à acquérir ces compétences professionnelles et / ou comportementales dans la mesure où ils sont confrontés à cette digitalisation depuis leurs plus jeunes années. En revanche, cela n’exclut en rien les professionnels déjà en place, la digitalisation reposant en grande partie sur une évolution permanente des compétences et des connaissances. 

Toujours est-il, qu’au moment de réfléchir à leur orientation post-bac, les lycéennes et les lycéens sont de plus en plus incités à s’orienter vers des études supérieures numériques ou informatiques, d’autant plus que ces compétences numériques ont été définies comme un axe prioritaire dans le cadre du projet France Relance 2030.

Mastère Ingénieur réseaux et systèmes

Devenir un Expert du Digital, participer à un projet de société avant tout ? 

Choisir de suivre des études supérieures dans l’informatique au sens large constitue donc un choix plébiscité par un nombre toujours plus important de candidates et de candidats. Quelle que soit la spécialité retenue (Ingénierie réseaux et Systèmes, Marketing Digital, Architecture Web, UX / UI Design, …), les jeunes générations attendent plus qu’une simple fonction en obtenant leur diplôme au sein de leur cursus.

Car si les exigences des recruteurs se sont fortement accrues au cours de ces dernières années, les attentes des étudiantes et étudiants se sont également profondément étoffées au cours de la même période.C’est ce que confirme une vaste étude de l’entreprise Dell réalisée auprès des jeunes natifs du numérique dans 15 pays, dont la France. Sans surprise, la génération Z (les jeunes nés entre 1997 et 2012) est consciente de l’importance du numérique, mais pour 40 % des jeunes interrogés, ces compétences numériques sont même essentielles pour la réussite de leur carrière professionnelle.

Leurs attentes en termes de condition de travail et de rémunération ont également évolué, puisqu’elles ne sont plus seules à orienter leur prise de décision. Dans la présentation de son étude, Dell souligne ainsi qu’ » Environ 50 % sont prêts à accepter des difficultés économiques à court terme si cela permet aux décideurs d’investir dans des solutions à long terme (…) ». En d’autres termes, les étudiants se préparant à devenir des spécialistes reconnus sont conscients que des évolutions majeures doivent être conduites dans les années à venir (on pense prioritairement à cet enjeu de la transition écologique).

Souhaitant être acteur de ces mutations, ils sont prêts et même demandeurs quand il s’agit de faire passer l’avenir de la planète et du développement durable avant les intérêts spécifiques de leur carrière professionnelle mais aussi avant les intérêts de leur entreprise. Devenir un spécialiste du numérique participe donc aussi à une des principales aspirations des jeunes générations à savoir : participer à la transformation de nos sociétés.

À lire aussi…
réussir-rentrée-BTS
Conseils
Réussir son entrée en BTS à la rentrée de septembre
Lire
études supérieures en 2024
Actualités
S’inscrire pour ses études supérieures en 2024 : les derniers doutes à lever !
Lire
Les études en communication : un choix toujours gagnant ?
Conseils
Les études en communication : un choix toujours gagnant ?
Lire
Etudes numériques des compétences
Conseils
Etudes numériques : des compétences ou un savoir-être Digital ?
Lire
CANDIDATER
Télécharger la brochure
Candidater
Trouver ma voie
Prendre rendez-vous
Contactez-nous