Recherche de stage en entreprise : 5 conseils simples et efficaces 

Au cours d’un cursus, quel qu’il soit, tout étudiant ou étudiante doit rechercher un stage en entreprise, devant lui permettre d’ancrer ces études supérieures dans la réalité du monde de l’entreprise. Essentiel à la formation elle-même, ce stage en entreprise doit être recherché, et quelques conseils s’imposent en la matière. 

 

1 ) Bien cerner les modalités du stage 

Effectuer un stage dans le cadre de son BTS Communication n’implique pas les mêmes attentes et les mêmes exigences qu’un stage pour concrétiser son cursus d’Expert en Cybersécurité. Dans le cadre des études supérieures, le stage en entreprise constitue une part importante voire essentielle du cursus. Il s’agit pour les étudiantes et étudiants de pouvoir se confronter à la réalité du quotidien de l’entreprise. La mise en pratique des compétences acquises se double d’une confrontation à d’autres problématiques, spécifiques à l’entreprise d’accueil. Non seulement, le stage en entreprise doit permettre de consolider ses compétences et son savoir-faire, mais il doit également assurer d’ouvrir l’esprit de l’étudiant à ces exigences multitâches du monde moderne du travail. 

Aussi, pour que le stage de l’étudiant soit le plus bénéfique possible, l’entreprise d’accueil doit permettre d’atteindre les objectifs fixés. Il faut donc lister précisément les attendus de ce dernier (quelles sont  les missions assignées à l’étudiant ? Quelles sont les compétences cibles, objet du stage ? …) ainsi que les opportunités que cela peut engendrer. Ce travail préparatoire, pouvant être jugé comme long et fastidieux, est indispensable pour optimiser cette partie des études supérieures. 

2) CV, profil LinkedIn et lettre de motivation, des outils pour entrer en contact 

Comme pour une recherche d’emploi ou même comme pour la quête d’un contrat de professionnalisation, la recherche d’une entreprise d’accueil pour un stage passe nécessairement par une première prise de contact. Il pourra s’agir d’envoyer un CV accompagné d’une lettre de motivation, ou de décrire sa recherche sur un CV en ligne voire sur un réseau professionnel comme LinkedIn. Dans tous les cas, les conseils pour bien rédiger son CV seront à appliquer au pied de la lettre. Le stage représente une véritable opportunité au sein du cursus de tout étudiant et étudiante, et il faut donc se donner les moyens de parvenir à ses fins. Multiplier les possibilités de contact constitue toujours la promesse d’élargir la probabilité d’un premier rendez-vous

3) Candidatures spontanées ou réponse à des offres de stage ? 

Maintenant que le travail préparatoire est terminé (définition des objectifs du stage et préparation des moyens de contact), l’étudiant peut se consacrer à la sélection des entreprises, susceptibles de l’accueillir. Doit-il privilégier :

  • Les candidatures spontanées, en ciblant les entreprises identifiées lors de la première étape de son travail préparatoire
  • Les réponses à des offres de stage, en répondant à celles correspondant à ses propres critères

L’idéal reste de concilier ses deux approches, en gardant toujours à l’esprit que la quantité de demandes envoyées est sans rapport avec la probabilité de pouvoir trouver son entreprise d’accueil. Pour être efficace et efficient, l’étudiant doit apprendre à écarter de lui-même les candidatures, qui n’ont pas de chance d’aboutir. Avec une connaissance parfaite de l’écosystème du Web et un réseau de plus de 3.000 entreprises partenaires, l’Institut F2I vous accompagne aussi dans la recherche de votre stage, comme à chaque étape de votre cursus.

4) Identifier les attentes et les besoins de l’entreprise 

C’est souvent une étape oubliée et négligée par les étudiantes et étudiants. Mais chacun va devoir rencontrer physiquement le responsable des ressources humaines, le directeur de l’entreprise ou parfois son futur N+1. L’étudiant ne doit pas absolument « se vendre », mais savoir convaincre de la concordance entre les besoins de l’entreprise d’une part et ses capacités et compétences d’autre part. En d’autres termes, lors de cet entretien, l’étudiant ne doit pas se contenter de lister toutes les matières et toutes les connaissances dispensées au cours de sa formation (dans la très grande majorité des cas, l’entreprise d’accueil connaît parfaitement le programme suivi). Il doit surtout souligner ses propres compétences (les Soft Skill) mais aussi ses aptitudes à intégrer cette société et à lui être bénéfique.

Pour l’entreprise aussi, le stage de l’étudiant doit être bénéfique. Et c’est à ce dernier de montrer la voie. 

5) La recherche de stage en entreprise, la première étape pour se constituer un réseau  

Enfin, cette recherche de stage va permettre à l’étudiant de nouer ses premiers contacts dans le milieu professionnel, dans lequel il entend évoluer. Ces contacts sont nombreux, et chacun doit être considéré comme étant une véritable opportunité à plus ou moins brève échéance :

  • Les responsables de l’entreprise d’accueil,
  • Les équipes de cette entreprise,
  • Les DRH ou chefs d’entreprise rencontrés lors de cette recherche (même avec une réponse négative à la clé)
  • Les prestataires ou partenaires de l’entreprise d’accueil,
  • ….

Car ce stage en entreprise n’est que la première étape d’un parcours professionnel. Et se constituer un réseau représente bien la meilleure façon de pouvoir rebondir à chaque instant.

Leave a Comment