Vouloir réussir ses études et obtenir le diplôme visé. Voilà un objectif partagé par une grande majorité d’étudiants et d’étudiantes et ce quel que soit le secteur d’activité concerné. Si on peut trouver de nombreux conseils pour renforcer ses chances de réussite, l’Institut F2I souligne 3 prérequis, indispensables à la réussite de ces études supérieures.

 

Etudes et apprentissage, quand la formation détermine l’avenir des étudiants

Lorsqu’un étudiant ambitionne de décrocher un titre d’Expert Digital UX/UI, il souhaite obtenir un diplôme reconnu par l’Etat de niveau Bac +5. Bien que ce dernier réponde aux attentes des entreprises, correspond-il réellement aux ambitions et aux envies de l’étudiant ? La question peut en déranger certains, et pourtant elle est essentielle. En effet, la motivation reste un des socles indispensables à la réussite, et chaque étudiant doit connaitre précisément ses ambitions d’une part, mais aussi les opportunités, rendues possible avec tel ou tel diplôme. Cette vérité est applicable aux formations dans le Digital comme à tout autre domaine d’activité. En revanche, les études numériques impliquent une plus grande adaptabilité aux innovations, nombreuses et variées, ce qui implique une hyperspécialisation.  En choisissant un cursus spécialisé dans la Cyber sécurité, l’étudiant (e) doit donc en connaître les spécificités et les différences avec les études menant vers le titre d’Expert Digital Blockchain. Certaines similitudes peuvent être soulignées, et il est donc essentiel de bien distinguer chacune de ces voies possibles. Bien se connaître et identifier ses ambitions, voilà le prérequis n° 1 pour réussir ses études.

 

La capacité à se projeter dans une réalité concrète et objective

Ne revenons pas sur l’importance de bien choisir son école du Web quand on a décidé de se lancer dans des études dans le Digital, mais insistons sur le travail hors école de l’étudiant. Nous nous bornerons à souligner, que certains bénéficieront d’atouts incontestables, en pouvant confronter l’enseignement théorique à la réalité de la vie en entreprise. Choisir d’étudier par alternance représente bien plus qu’un choix économique mais s’impose bien comme une voie plus efficiente pour réussir ses études.

Nous préférons insister ici sur la nécessité pour l’étudiant d’ apprendre à apprendre. Comment organiser le travail de recherche en-dehors de l’école ? Comment préparer le travail d’apprentissage (notes de lecture, fiches de révision, planning de travail, …) ? Ou aller chercher les informations (relations, bibliothèque, internet, …) ? Ces questions sont rarement évoquées, et pourtant la capacité d’apprentissage de l’étudiant doit être modulable et adaptable au cursus qu’il a choisi. Cela implique à nouveau de se poser la question de la motivation (et donc de la bonne orientation de chaque profil). Être prêt à se mobiliser et à se surpasser, voilà donc le prérequis n° 2 pour réussir ses études supérieures.

 

Se libérer des contraintes matérielles, une nécessité pour se concentrer sur l’essentiel

Enfin, l’étudiant doit pouvoir rester concentré sur ces apprentissages en disposant du temps nécessaire mais aussi de l’énergie suffisante pour mener à bien tous les travaux qui lui sont demandés. Finaliser un mémoire de fin d’études ou rédiger un rapport de stage en entreprise représente ainsi des surcharges de travail, que l’étudiant doit être en mesure d’absorber. Les deux premiers prérequis évoqués ci-dessus garantissent cette réactivité, à condition que d’autres éléments extérieurs ne viennent pas perturber cet équilibre subtil.

Ces contraintes matérielles, qui éloignent l’étudiant de la réussite, peuvent être de nature diverse. Un problème de logement étudiant, et voilà l’attention de ce dernier consacrée pleinement à cette résolution de problèmes. Inutile d’attendre d’un candidat un travail irréprochable s’il connait une situation financière ou matérielle difficile. Au quotidien, une mauvaise connexion Wi-Fi pourra elle-aussi avoir des conséquences sur le travail accompli, … Bien qu’il soit impossible de lister l’ensemble de ces contraintes matérielles néfastes à la réussite des études, il est essentiel de souligner que chaque candidat doit veiller à ne pas être confronté à pareille situation. Des solutions existent pour chacune de ces situations, et les équipes pédagogiques de l’Institut F2I peuvent vous orienter et vous conseiller utilement.

  1. Bien se connaître et identifier ses ambitions
  2. Vouloir se surpasser, se dépasser
  3. Se libérer des contraintes matérielles

 

Voilà donc 3 prérequis nécessaires à la réussite des études. Il s’agit bien de prérequis et non pas d’assurances de réussite.

Et vous, en voyez-vous d’autres ?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.