Salaire BTS en alternance : combien touche un étudiant en apprentissage ? - Institut F2I
Prochaine Journée Portes Ouvertes :

Samedi 25 mai 2024 de 10h à 16h

Prochaine Journée Portes Ouvertes :

Samedi 25 mai 2024 de 10h à 16h

salaire bts alternance
salaire bts alternance

BTS en alternance : quel est le salaire d’un étudiant en contrat d’apprentissage ?

Diplôme à la vocation professionnalisante, le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) permet d’acquérir – durant deux années – les compétences nécessaires à un métier ou ensemble de métiers précis.

Deux modalités existent pour ce type de formation : la voie dite « initiale » (intégrant un stage en entreprise) et le BTS dit « en alternance », qui permet à l’étudiant, grâce à un contrat entre l’entreprise, son école et lui-même, de toucher un salaire durant ses études, une rémunération pour le temps passé en apprentissage au sein de l’entreprise.

Le « contrat d’apprentissage » définit ainsi, en fonction de plusieurs critères, une rémunération égale à un pourcentage (voire la totalité) du SMIC pour l’étudiant en alternance durant son BTS.

Le « contrat de professionnalisation », autre modalité contractuelle pour l’alternance, définit également un niveau de salaire et de rémunération pour l’étudiant en entreprise.

Comment est calculé le salaire en apprentissage ? Quelles conditions remplir pour toucher une rémunération en alternance ? Comment est rémunéré l’apprenti durant le BTS ?

Le Blog IEF2I répond à vos questions, chiffres à l’appui !

Indépendamment du BTS choisi, l’étudiant dispose donc de la possibilité de choisir l’alternance, qui divisera son temps entre l’entreprise et l’école ou institut de formation.

L’alternance permet à l’étudiant une insertion professionnelle plus rapide et facilitée, en s’immergeant dans le monde de l’entreprise plusieurs jours par semaine (ou semaines durant le mois, en fonction des modalités choisies) et surtout de bénéficier d’une rémunération durant le BTS ou les études et formations suivies.

Le contrat d'apprentissage, un contrat tripartite

Le calcul de cette rémunération et le niveau de salaire sont législativement fixés, en fonction du SMIC, et définies dans le contrat d’apprentissage.

Contrat tripartite entre l’étudiant, l’entreprise et l’école, le contrat d’apprentissage définit le salaire de l’alternant selon deux critères :

  • L’âge de l’alternant durant la durée d’exécution du contrat d’apprentissage
  • Le nombre d’années restantes dans le contrat d’apprentissage

En fonction de ces deux critères, le salaire de l’alternant est équivalent à un pourcentage plus ou moins élevé du SMIC horaire brut (soit 11€65 de l’heure depuis le 1er janvier 2024).

Concernant l’âge de l’alternant durant le contrat d’apprentissage, il agit « à la hausse » sur le niveau de salaire, la rémunération étant plus importante pour un alternant en contrat d’apprentissage plus âgé.

Concernant le nombre d’années restantes dans le contrat d’apprentissage, le barème est également progressif, un étudiant en deuxième année d’alternance bénéficiera ainsi d’une rémunération plus importante que durant la première année de formation et ainsi de suite.

Point important, à la différence des mécanismes de salaire « classiques » du secteur privé, l’Etat a mis en place un dispositif d’exonération des charges sociales et patronales pour les étudiants en apprentissage.

En conséquence, le SMIC brut est équivalent au SMIC net pour l’apprenti, et ce jusqu’à l’âge de 25 ans.

Le calcul du salaire en contrat d’apprentissage est résumé dans le tableau ci-dessous, qui présente les rémunérations en fonction des deux critères définissant le salaire pour l’alternant : 

Avant 18 ansEntre 18 et 20 ansEntre 21 et 25 ansEntre 26 et 30 ans
1ère année27% du SMIC (477,07€)43% du SMIC (759,77€)53% du SMIC (936,47€)100 % du SMIC 1766,92€
2nde année39% du SMIC (689,10€)51% du SMIC (901,13€)61% du SMIC (1077,82€)100 % du SMIC 1766,92€
3ème année55% du SMIC (971,80€)67% du SMIC (1183,83€)78% du SMIC (1378,20€)100 % du SMIC 1766,92€
Les calculs ci-dessus se basent sur le cadre légal qui entoure les contrats d’apprentissage.

Autre modalité contractuelle entre un alternant et une entreprise, le contrat de professionnalisation a pour objectif la formation continue (qualification professionnelle) au sein de l’entreprise.

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation présente certaines différences avec le contrat d’apprentissage, notamment :

  • L’âge du contractant/apprenti en formation (qui peut dépasser les 26 ans si demandeur d’emploi ou allocataire du RSA, par exemple)
  • Les critères de fixation du salaire brut de l’apprenti
  • Le temps minimal en entreprise pour l’apprenti

Le contrat de professionnalisation implique cependant, pour l’alternant, des similarités dont :

  • L’exonération des charges sociales et patronales (salaire brut = salaire net)
  • L’association à un organisme de formation ou une école

En ce qui concerne le salaire de l’apprenti en alternance, le critère de qualification et de diplôme entre ainsi en ligne de compte, indépendamment de l’âge.

Un alternant en BTS MCO, par exemple, touchera ainsi un salaire supérieur (pourcentage du SMIC brut plus élevé) s’il dispose d’un diplôme de niveau Bac ou supérieur.

L’alternant titulaire d’un contrat de professionnalisation sera ainsi rémunéré selon les niveaux de salaire exprimés dans le tableau ci-contre, en fonction de son niveau de formation et de son âge : 

ÂgeSalaire de base (BAC ou inférieur)Salaire majoré (BAC pro au minimum)
Moins de 21 ans55% du SMIC (971,80€)65% du SMIC (1.148,49 €)
21 à 25 ans70% du SMIC (1.236,84 €)80% du SMIC (1.413,53 €)
25 ans et plus100% du SMIC (1.766,92 €)100% du SMIC (1.766,92 €)
Les calculs ci-dessus se basent sur le cadre légal qui entoure les contrats de professionnalisation.

Plusieurs points sont à noter concernant les niveaux de salaire auxquels peuvent prétendre les apprentis en alternance durant un BTS ou une autre formation.

Les entreprises, par exemple, conservent, compte tenu des exonérations de charges sociales et patronales, des possibilités de retenues sur salaires ou modifications entre le SMIC brut et net (mutuelles, tickets restaurants, frais de transports etc.).

Par ailleurs, le salaire en apprentissage peut être majoré de 15% dans plusieurs cas de figure :

  • La rémunération du travailleur en situation de handicap et titulaire d’un contrat d’apprentissage ou professionnalisation est plus élevée
  • L’apprenti en formation est titulaire d’un diplôme supérieur antérieur au contrat d’apprentissage (majoration du SMIC horaire brut de 15% pour son salaire)
  • L’alternance de l’apprenti fait l’objet d’une prolongation ou d’un renouvellement (majoration de 15% de la rémunération)

Enfin, que ce soit pour le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation, la fixation du salaire sur le SMIC horaire brut peut être remplacée par un salaire plus avantageux si la convention collective de l’entreprise ou du secteur le prévoit.

Bon à savoir pour un salaire optimisé durant votre contrat d’apprentissage et votre BTS ! 

À lire aussi…
le premier emploi étudiants
Alternance et Emploi
Que veulent les étudiants pour leur premier emploi ?
Lire
la lettre pour trouver une alternance
Alternance et Emploi
Comment écrire une lettre pour trouver une alternance ?
Lire
Recrutement étudiant
Alternance et Emploi
Recrutement étudiant : comment optimiser ses candidatures ?
Lire
10 sites trouver une alternance
Alternance et Emploi
Top 10 des meilleurs sites et plateformes pour trouver une alternance
Lire
CANDIDATER
Télécharger la brochure
Candidater
Trouver ma voie
Prendre rendez-vous
Contactez-nous