Il ne s’agit pas de définir les compétences techniques, pouvant être exigées de tel ou tel spécialiste du Digital, mais bien de s’attacher à identifier les compétences plus personnelles, que chaque étudiant devra être en mesure de justifier.

 

De nouveaux métiers à pourvoir, et des nouvelles compétences à acquérir

Inutile de revenir sur les nouveaux métiers, que génèrent la digitalisation de nos économies, tant le sujet est souvent évoqué et a déjà fait l’objet de nombreuses études. Dans ces conditions, il est compréhensible de voir l’afflux de candidatures des étudiants pour les cursus dans l’univers du Digital. S’engager dans des études dans une école du Web ou vouloir décrocher un titre d’Expert Digital représente ainsi une opportunité pour les étudiantes et étudiants. Cybersécurité, Marketing Digital, e-commerce, Blockchain, … les spécialités ne manquent pas, et pourtant toutes ces études dans le numérique reposent aussi sur des compétences plus personnelles, plus comportementales, que les candidats devront réussir à acquérir. L’Institut F2I a identifié trois compétences essentielles à la réussite professionnelle de ces étudiants.

Avant d’évoquer ces 3 compétences, que chaque étudiant et étudiante devra s’efforcer d’acquérir, il faut avant tout souligner une tendance de fond, qui consiste à  accepter que la formation initiale n’est désormais plus suffisante, et que la formation continue accompagnera tous les salariés tout au long de leur parcours professionnel.

 

Adaptabilité et agilité, savoir évoluer en permanence

Nous avons déjà souligné à quel point la transformation digitale des entreprises n’était qu’une longue succession de changements plus ou moins importants. Les collaborateurs de l’entreprise doivent accompagner ces évolutions, avec une capacité à anticiper le changement et surtout à s’y préparer. Outre la formation continue, indispensable et incontournable dans les métiers du web, les étudiants doivent acquérir cette agilité, qui leur assurera de pouvoir évoluer en continu, tant en intégrant de nouvelles compétences qu’en changeant leur état d’esprit, en fonction des circonstances et des objectifs.

 

Savoir travailler à distance et en équipe, une base essentielle pour les experts du Web

L’organisation des différentes équipes au sein d’une entreprise a également profondément changé depuis plusieurs années. Désormais, l’organisation verticale, avec une hiérarchie clairement établie, est abandonnée au profit d’une transversalité plus bénéfique à l’esprit « start-up ». Parce que les compétences se spécialisent, et que les talents ont besoin des autres pour concrétiser leurs ambitions, le travail collaboratif est devenu la règle. Travailler en équipe suppose l’acquisition de compétences managériales et comportementales, notamment en ce qui concerne le respect des délais, la bonne application des méthodes pour la gestion d’un projet ambitieux, … Si cette nécessité de travailler en équipe s’impose à tous les experts du web de demain, les étudiants doivent donc acquérir dès aujourd’hui les bonnes habitudes, comme celles liées à l’utilisation des outils numériques pour le travail participatif. De la même manière, travailler en équipe ne signifie plus de concentrer tous les collaborateurs dans un même et unique bureau, et la collaboration à distance est devenue une règle appelée à se développer. Là encore, la maitrise des outils de collaboration à distance s’avère bien plus qu’un atout mais s’impose comme un prérequis.

 

Savoir s’organiser pour faire face à toutes les situations

Si un expert en Cybersécurité ou un spécialiste de la transformation digitale doit conduire des projets d’envergure, il dépend, comme nous l’avons vu, de l’intervention de multiples autres profils. Gérer les impondérables (de son propre fait ou d’un intervenant tiers), s’adapter à un univers digital en perpétuelle évolution, …. Voilà des contraintes d’un nouveau genre pour les experts du web de demain. Non seulement, ils doivent faire preuve d’initiatives et d’anticipation, mais ils doivent aussi  se révéler comme des organisateurs hors pairs. Avec une masse d’information qui croit de manière exponentielle et une multiplication des échanges, l’organisation apparaît être la compétence personnelle à privilégier pour pouvoir gérer la ressource qui deviendra bientôt la plus recherchée : le temps.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.