Acteur reconnu de l’enseignement post-bac dans l’univers du Digital, l’Institut F2I profite de ces vacances estivales pour revenir sur un sujet trop souvent ignoré et délaissé : le burn-out des métiers du web.

 

L’Institut F2I, un partenaire pour la formation et les études post-Bac

Créé en 1998, l’Institut F2I propose d’accompagner celles et ceux, qui sont en quête d’une formation   post-bac dans le domaine du Digital, du Web et/ou du commercial. Du Bac + 2 (avec les BTS SIO, MCO ou encore NDRC) au Bac + 5 (Expert Digital Blockchain par exemple) , notre institut n’a cessé, depuis sa création de répondre aux attentes nouvelles des entreprises, en adaptant les cursus aux exigences de notre société moderne. Avec un réseau de plus de 3.000 entreprises partenaires, nous sommes à même de comprendre et même d’anticiper les évolutions de ces attentes.  Cette approche combinée à notre ambition pédagogique permet à l’Institut F2I d’enregistrer un taux de réussite aux diplômes supérieur à la moyenne nationale, tout en pouvant se targuer d’une insertion professionnelle à 90 %. Choisir l’alternance à l’Institut F2I ne représente pas seulement une opportunité pour rendre la formation plus « pratique » mais ouvre bien de nouvelles opportunités pour les étudiants et étudiantes.

 

Les vacances, une période pour élargir sa vision du monde et de l’écosystème du Digital

En juillet et en aout, de nombreux étudiants se projettent déjà en septembre, quand l’heure de la rentrée aura sonné. Certains s’accordent quelques semaines de vacances bien méritées, alors que d’autres ont décidé de travailler durant ces deux mois d’été. Dans tous les cas, c’est une période propice à découvrir de nouvelles pistes de réflexion. Même dans le monde du travail, les salariés connaissent cette baisse de concentration sur les tâches essentielles du quotidien. Un récent sondage, réalisé par la société d’Intérim Qapa, souligne même que 51 % des salariés lèvent le pied à l’approche des vacances, estimant qu’il faut savoir décompresser. Pour 22 % de ces salariés, le relâchement a lieu plusieurs semaines avant le départ en vacances, alors que pour 40 % d’entre-eux cette baisse de concentration a lieu quelques jours seulement avant leur départ. Il n’en est pas autrement pour les étudiants, dont la concentration peut connaitre une baisse à l’approche de ces congés estivaux.

 

Devenir un expert du web, la nécessité de trouver le rythme idéal

On pourrait croire, que ce sondage ne sert qu’à divertir les salariés et les étudiants en attente de leurs prochaines vacances. Et pourtant, il met l’accent sur un sujet souvent évoqué : le burn-out. Si l’épuisement professionnel concerne tous les secteurs d’activité, il reste particulièrement marqué dans l’univers du Web et du Digital. La perte de sens et donc de motivation des salariés est d’autant plus forte, que ces métiers du web impliquent aussi d’apprendre à se …déconnecter de temps en temps. Devenir un expert digital du Marketing ne signifie pas d’être connecté en permanence pour ne rien maquer des innovations et des nouvelles tendances mais implique bien d’appréhender les outils disponibles afin de réaliser cette mission dans les meilleures conditions sur le long terme. Les étudiants doivent ainsi être formés à cette nécessité de se déconnecter de l’univers digital afin d’être plus efficient. Cela peut passer par cette baisse de concentration à l’approche des vacances, mais cela peut aussi se traduire par des créneaux horaires, durant lesquels ces experts du Web (re)découvrent les atouts et les vertus du monde réel. Le droit à la déconnexion, adopté par la législation française, n’est qu’une conséquence de ce constat, que tous les étudiants se destinant à devenir des experts du web se doivent de connaître.

 

Et pour vous, les vacances sont-elles le moment de se déconnecter ? Comment gérez-vous ce risque d’épuisement professionnel ?

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.