La rentrée universitaire de septembre 2022 se prépare dès aujourd’hui, et lycéens et étudiants ont déjà commencé à exprimer leurs vœux d’orientation. Si une grande majorité d’étudiants vont devoir préparer concrètement cette rentrée, que ce soit avec la recherche d’un logement étudiant ou l’organisation de leurs déplacements notamment, certains vont devoir en outre redoubler d’efforts pour concrétiser leurs envies d’étudier par alternance. Le choix de l’alternance ne s’improvise pas, et il va vous falloir répondre aux deux grandes questions qui se posent à toute étudiante ou tout étudiant.

 

Contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage, quelle voie suivre pour étudier par alternance ?

Sans détailler tous les publics concernés par ces différents contrats, et en se concentrant sur les étudiants, on peut distinguer ces deux types de contrats

  Contrat d’apprentissage Contrat de professionnalisation
Quel public est concerné ? Jeunes de 16 à 29 ans révolus Jeunes de 16 à 25 ans
Quel cursus est éligible ? –          Diplôme d’Etat

–          Titre à finalité professionnelle inscrit au RNCP

–          Ensemble des titres professionnels relevant du Ministère chargé de l’emploi

–          Un diplôme ou un titre professionnel enregistré au RNCP

–          Certificat de qualification professionnelle (CQP)

–          Qualification reconnue par la convention collective nationale

 

RNCP : Répertoire National des Certifications professionnelles

 

 Trouver une entreprise d’accueil pour pouvoir étudier par alternance

Étudier en alternance suppose de trouver une entreprise d’accueil, avec laquelle le futur alternant pourra signer un contrat en CDD ou en CDI. Le choix de l’entreprise se révèle cruciale. Non seulement, elle va permettre à l’alternant d’acquérir les compétences et les connaissances souhaitées dans le cadre de cette formation initiale, mais elle constituera aussi un atout pour valoriser le CV de l’alternant.

 

Quelle aide existe pour accompagner les futurs alternants ?

Entre les conseillers d’orientation, les salons étudiants, les manifestations diverses organisées autour de l’orientation, les futurs alternants disposent d’une source inépuisable d’informations. En revanche, quand le temps est venu de « passer à l’action », ils peuvent (et même doivent) bénéficier d’une aide concrète. C’est ce que propose l’Institut F2I, acteur reconnu de l’Enseignement supérieur dans les filières informatiques et commerciales depuis plus de 20 ans. Fort de son réseau de plus de 3.000 entreprises partenaires, l’Institut F2I se révèle être un véritable partenaire pour trouver l’entreprise avec laquelle signer un contrat de professionnalisation  ou un contrat d’apprentissage.