BTS NDRC : que faire après l’obtention du diplôme ? 

 

Plébiscité par les bacheliers et bachelières, le BTS NDRC forme les spécialistes de la relation-client de demain. En deux ans, les étudiants apprennent la complexité et la variété de cette gestion commerciale, tant en point de vente qu’à distance (e-commerce notamment). Après l’obtention de leur diplôme, les débouchés sont aussi nombreux que variés. 

Remplaçant l’ancien BTS NRC (Négociation et Relation Client), ce cursus post-bac s’impose comme la voie idéale pour devenir un expert de la relation client dans toute sa globalité mais aussi dans toute sa complexité. Que ce soit à distance ou en physique, cette gestion commerciale repose sur une approche opérationnelle devant permettre aux étudiants de pouvoir intégrer le marché du travail immédiatement après l’obtention de leur diplôme. Prenant en compte les dernières innovations en matière de digitalisation et de technologies de l’information, ce BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) peut aussi permettre aux candidats les plus motivés de poursuivre leurs études pour se spécialiser dans un domaine ou un autre. 

Poursuivre ses études après un BTS NDRC ? 

Comme tous les Brevets de Technicien Supérieur, le BTS NDRC reste une voie professionnalisante, devant permettre aux étudiants d’envisager leur insertion professionnelle dès l’obtention de leur diplôme. En revanche, certains pourront également envisager les poursuites d’études pour aller encore plus loin et/ou pour se spécialiser. Ce Brevet de Technicien Supérieur est un diplôme reconnu par l’Etat de niveau BAC + 2 et de nombreuses filières sont accessibles aux étudiants et étudiantes motivé(e)s.

Une licence professionnelle ou générale pour obtenir un Bac + 3

Naturellement, les étudiants titulaires d’un tel brevet de technicien supérieur peuvent envisager de poursuivre leurs études pour obtenir un bac + 3. La licence professionnelle ou les licences générales représentent alors des voies privilégiées. Intégrer la 3ème année d’une licence générale assure de pouvoir choisir sa spécialisation dans des domaines proches de celui de la relation-client, comme la gestion, l’économie, le marketing, le management, …. La licence pro, quant à elle, garantit une spécialisation en rapport avec la relation commerciale, domaine privilégié du BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client. 

La licence Commerce, vente et Marketing (CNAM) peut ainsi être la voie idéale pour décrocher un BAC +3 après le BTS NDRC. 

Un Bachelor pour les étudiants les plus ambitieux 

Le titulaire d’un BTS NDRC peut également rejoindre un programme Bachelor pour se spécialiser dans une thématique et/ou acquérir de l’expérience professionnelle (à travers les stages en entreprise ou même un contrat de professionnalisation pour des études en alternance). Chef de Projet Design ou Marketing Digital, les options sont nombreuses pour les étudiants les plus motivés. 

Le BTS NDRC, une porte d’entrée vers d’autres opportunités 

Enfin, comme tous les autres BTS orientés vente et négociation et relation client (MUC : Management des Unités Commerciales, MCO : Management Commercial Opérationnel, SAM : Support à l’action Managériale, …), ce cursus BAC +2 ouvre bien d’autres opportunités aux étudiants. Ces derniers peuvent alors s’inscrire dans un cursus les conduisant vers des diplômes reconnus comme Bac +5 pour devenir de véritables experts reconnus dans leur domaine de prédilection.

Vers quels métiers postuler après un BTS NDRC ? 

Anciennement BTS NRC (Négociation et relation client), ce cursus en deux années forme les spécialistes de la gestion de la relation client.  Le e-commerce et toutes les autres nouvelles formes de vente sont au cœur du programme de ce BTS. Le titulaire d’un tel BTS est ainsi formé aux dernières innovations des technologies de l’information, mais aussi à l’approche omni ou multicanale. 

Si la Grande distribution et le domaine du commerce et de la vente se révèlent porteurs de nombreux débouchés pour les étudiants, ces derniers peuvent également rejoindre tous les secteurs d’activité, que ce soit dans le domaine de la banque, hôtellerie-restauration, services aux entreprises, … Dans une multinationale comme dans une PME-PMI, le jeune diplômé sera en mesure de prendre en charge la relation avec la clientèle (ou une partie comme la fidélisation par exemple) tant à distance que dans un lieu physique. 

Ainsi, les titulaires du diplôme pourront postuler à de multiples offres d’emplois comme :

  • Assistant commercial ou attaché commercial,
  • Chef de rayon
  • Animateur commercial ou promoteur des ventes
  • Agent commercial
  • Chargé d’affaires ou chargé de clientèle
  • Technico-commercial,
  • Téléconseiller ou télévendeur,
  • Négociateur ou acheteur,
  • ….

En rejoignant la vie active immédiatement après l’obtention de ce BTS, l’étudiant s’assure d’acquérir une expérience professionnelle aussi riche que variée. Cette dernière permet ainsi d’envisager plus sûrement une évolution professionnelle après quelques années d’expérience. De chef de rayon à responsable de secteur, de technico-commercial à manager technico-commercial, … Enfin, par la nature de sa formation initiale, le diplômé sera amené à travailler dans de nombreux domaines, élargissant ses domaines de compétences. A ce titre, la validation des acquis de l’expérience (VAE) pourra alors, après quelques années, envisagée pour officialiser cette montée en compétences.