De lycéen à étudiant, les grandes étapes de l’orientation post-bac - Institut F2I
Prochaine Journée Portes Ouvertes :

Samedi 14 septembre 2024 de 10h à 16h

Prochaine Journée Portes Ouvertes :

Samedi 14 septembre 2024 de 10h à 16h

orientation post-bac
orientation post-bac

De lycéen à étudiant, les grandes étapes de l’orientation post-bac

L’orientation post-bac marque une profonde évolution pour les futurs ex-lycéens.  Choisir son orientation engage le lycéen pour plusieurs années, mais conditionne aussi en grande partie son avenir professionnel. Aussi est-il utile de rappeler les grandes étapes et les grands choix s’offrant à chacune et à chacun. Même si l’orientation post-bac résulte avant tout d’une réflexion personnelle. 

Obtenir son baccalauréat – qu’il soit général, technologique ou professionnel – marque un aboutissement. Pour les lycéennes et lycéens, c’est la fin d’un cycle annonciateur de grands changements pour eux. Ils ont le choix, une fois le précieux sésame obtenu, de rechercher immédiatement un travail ou alors de commencer un nouveau cycle de leur formation initiale : les études supérieures. L’orientation post-bac constitue une étape importante dans la construction du projet de chacune et de chacun. Comment se prépare-t-il, comment se définit-t-il ? Quelles sont les grandes étapes à franchir ? 

Il existe une plateforme nationale devant permettre à chaque lycéen de s’orienter pour cette période post-bac : Parcoursup.  Grâce à elle, tous les lycéens peuvent formuler leurs vœux d’orientation, qu’ils ont préparé et muri depuis plusieurs années. Les salons étudiants, les centres d’information et d’orientation, les équipes pédagogiques et les enseignants des lycées, … constituent autant de sources d’information, auxquelles les lycéens peuvent obtenir les réponses à leurs interrogations.

Si les inscriptions hors Parcoursup sont également possibles, tout est fait pour que chacune et chacun puisse disposer de l’ensemble des informations devant faciliter son orientation post-bac. Il faut enfin souligner, que le parcours du lycéen sur Parcoursup est strictement encadré, avec un calendrier précis à respecter. Dans tous les cas, le choix de l’établissement et du cursus suivi pour la prochaine rentrée de septembre doit être fait bien en amont de cette date, afin de faciliter la préparation à cette entrée dans l’univers de l’enseignement supérieur. 

Intégrer l'Institut F2I sur Parcoursup

Il serait illusoire de vouloir définir une organisation type pour construire son projet d’orientation professionnelle. Cela repose avant tout sur des éléments qui sont purement personnels et des aspirations spécifiques. En revanche, pour tous les lycéens, il faut tenir compte de trois éléments primordiaux, qui entrent toujours en ligne de compte : 

  • Suivre ses propres envies, en se projetant dans le métier que l’apprenant souhaite exercer à terme. Pour cela, ; il faut suivre sa voie, sa vocation, son instinct. Cet aspect du dossier d’orientation est essentiel dans la mesure où il définit en grande partie la capacité de chacune et de chacun à se motiver pour réussir. 
  • Etudier les opportunités professionnelles du (ou des) métier(s) concerné(s). En effet, l’apprenant doit anticiper et se projeter à la fin de ses études supérieures, afin de savoir si les compétences et les connaissances acquises durant ses études seront une réponse aux attentes des entreprises.  De nombreuses études sur le sujet, et les efforts de l’apprenant devront se concentrer sur sa capacité à faire concilier ses aspirations avec les besoins/attentes exprimés par les acteurs économiques. 
  • Choisir un cursus réunissant toutes les exigences préalablement définies. Certes le lycéen peut envisager des études courtes, comme un BTS MCO, et par la suite prolonger ses études supérieures jusqu’à un mastère. Mais il doit choisir le cursus le plus pertinent pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. 

Définir un projet d’orientation post-bac ne s’improvise pas, et chaque lycéen doit être pleinement conscient que cela l’engage pour de nombreuses années, mais conditionne aussi son parcours professionnel. 

Lorsque le projet d’orientation est décidé, le lycéen doit ensuite choisir l’Institut d’enseignement supérieur, dans lequel il va pouvoir le suivre. Ce choix, bien que résultant de cette première étape, apparaît être tout aussi essentiel. En effet, l’Institut d’enseignement supérieur apparaît être le partenaire, capable d’optimiser les chances de réussite de l’étudiant. 

Bien évidemment, cet Institut doit proposer les cursus souhaités par l’étudiant. Ainsi, celles et ceux, se destinant à des carrières commerciales, informatiques ou numériques, pourront choisir l’Institut F2I, spécialisé dans ces filières depuis de nombreuses années. Ces mêmes lycéens pourront également se rassurer de l’ancienneté de l’Institut F2I, qui, depuis 1998, accompagne, chaque année, plus de 2.000 étudiants. Un atout pour rassurer les futurs étudiants. 

D’un autre côté, choisir un Institut d’enseignement supérieur pose également la pertinence et la qualité des enseignements dispensés. Les diplômes ou autres titres RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) préparés sont-ils en adéquation avec la réalité des attentes des entreprises ? Depuis sa création, l’Institut F2i s’efforce de rester à l’écoute du marché du travail, écoute permettant une adaptation des cursus proposés aux experts de demain. Ainsi, en moyenne, le taux d’insertion des étudiants suivant un cursus RNCP au sein de l’Institut F2i est de 95 %.  

Enfin pour renforcer encore sa prise de décision, le futur étudiant peut vouloir « découvrir «  la réalité de son futur lieu d’études. Rendez-vous alors le samedi 25 mai à la journée Portes Ouvertes de l’Institut F2i 

Alternance comment ça marche

A ce stade, le futur étudiant a presque terminé son projet d’orientation post-bac, puisqu’il a défini l’objectif à atteindre (diplôme ou titre RNCP à obtenir) et le moyen d’y parvenir (choix de l’Institut d’enseignement supérieur). Il reste une question à résoudre : le financement de ces études supérieures. C’est alors, qu’il peut envisager la voie de l’alternance. En effet signer un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage permet d’être dispensé du paiement des frais de scolarité, mais cela assure également un revenu régulier à l’alternant. 

D’un autre côté, se former en alternance constitue un atout pour l’opérationnalité des apprenants et donc leur employabilité. En effet, l’alternance offre une première expérience professionnelle significative, qui constitue un véritable avantage quand l’heure de s’insérer sur le marché du travail aura sonné. 

Fort de plus de 25 ans d’expérience, l’Institut F2i peut aujourd’hui se targuer d’un réseau de plus de 3.000 entreprises partenaires, des partenariats pouvant être mis à contribution pour aider chacune et chacun dans la recherche d’une entreprise d’accueil. 

L’orientation post-bac peut apparaître complexe et chronophage à certains. Et il faut également souligner, que certains étudiants se rendent compte, après quelques semaines, voire quelques mois, d’une erreur d’orientation. Il : faut aussi se rassurer et se tranquilliser, en étant conscient qu’une telle erreur d’orientation ne doit pas conduire à la résignation. En effet, l’Institut F2i propose des rentrées décalées (dans les premiers mois de l’année) à celles et ceux souhaitant se réorienter. Une erreur d’orientation ne signifie pas obligatoirement de « devoir perdre une année », et les futurs étudiants doivent le savoir pour pouvoir faire leur choix en toute sérénité.

À lire aussi…
Pourquoi choisir le BTS SAM
Orientation
Pourquoi choisir le BTS SAM ? Un cursus aux multiples atouts
Lire
Quel niveau d’études pour travailler dans le numérique
Orientation
Quel niveau d’études pour travailler dans le numérique ?
Lire
Quelles études commerciales
Orientation
Quelles études commerciales privilégier en 2024 ? 
Lire
cursus BTS SAM
Orientation
BTS SAM, un cursus adapté au marché du travail d’aujourd’hui !
Lire
CANDIDATER
Télécharger la brochure
Candidater
Trouver ma voie
Prendre rendez-vous
Contactez-nous