Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, l’enseignement supérieur a été rudement impacté, et de nouvelles restrictions sanitaires s’appliquent depuis le 30 octobre 2020, et le début du second confinement. L’institut F2I, acteur reconnu des études dans le domaine informatique et Digital, s’est toujours adapté pour garantir les conditions optimales aux étudiantes et étudiants. Pour autant, ces derniers souffrent de cette période si singulière, au cours de laquelle l’enseignement à distance contraint est devenu la règle. De nombreuses études sont menées depuis plusieurs mois pour identifier les principales sources de « souffrance » pour ces étudiants, se préparant à obtenir le diplôme de leur choix.

 

Conserver l’attractivité des études supérieures, et maintenir la motivation malgré le contexte

Une de ces études a déjà permis de recueillir le témoignage de près de 7.000 étudiants, dont la très grande majorité (75.3 %) affirme faire preuve d’assiduité pour suivre ces enseignements à distance. En revanche, tous reconnaissent que les conditions actuelles pèsent sur les conditions d’étude. Les études supérieures dans l’informatique comme dans bien d’autres discipline impliquent une concentration optimale des étudiants, alors que près d’un sur deux (41.4 %) avoue ne pas réussir à rester concentré plus d’une heure ou deux avec les cours à distance. L’absence d’interactions, tant avec les enseignants qu’avec les autres étudiants, constitue une difficulté supplémentaire pour 3 étudiants sur 4. C’est notamment pour pallier cette détresse psychologique, que les équipes de l’Institut F2I restent joignables par les étudiants le souhaitant. Permettre aux étudiants de rester dans les meilleures conditions pour reprendre le cours normal de leur cursus lorsque le temps sera venu, voilà une des principales attentes des apprenants en 2021.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.