Plus que jamais l’alternance est une voie tendance pour suivre des études dans le numérique. Malgré les circonstances exceptionnelles, les études en alternance dans le numérique répondent à une véritable transformation de notre société. Les autorités publiques en sont conscientes et répondent ainsi aux attentes des entreprises mais aussi des étudiants.

 

L’arrivée massive des diplômés sur le marché du travail, des mesures pour ne pas les « sacrifier »

 

Comme chaque année depuis plus de 20 ans, l’Institut F2I se prépare à voir une partie de ses étudiants décrocher leur diplôme. Du BTS MCO (Management Commercial Opérationnel) au Bac + 5 d’Expert Digital UX / UI Design, les jeunes diplômés vont donc sortir de leur cursus pour s’intégrer dans un marché du travail, mis à mal par cette crise sanitaire du coronavirus. Et à l’instar de l’Institut F2I, notre école Web & Informatique, tous les établissements d’enseignement vont connaître le même phénomène. Du côté du ministère du travail, on estime qu’en 2020, ce sont entre 700.000 et 800.000 jeunes diplômés qui vont arriver sur le marché du travail. Dans le même temps, les analystes économiques prédisent une récession inédite avec un recul de la richesse nationale estimée entre 10 et 20 %. Pour autant, les autorités n’entendent pas sacrifier une génération, soulignant que plus que jamais, les entreprises auront besoin d’un personnel qualifié et compétent. Les compétences sont au cœur de la réussite des acteurs économiques.

 

L’alternance et l’apprentissage, des voies d’excellence à développer encore plus fortement

 

Mme Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, souligne l’importance à porter aux études initiales mais aussi à la formation continue. Les étudiants et les salariés doivent pouvoir répondre aux exigences des entreprises, et en la matière le mot d’ordre de la Ministre est clair et sans ambiguïté :

« L’emploi sera la boussole du plan de relance »

Pour concrétiser cette ambition louable dans la réalité, les autorités entendent soutenir les études par alternance et l’apprentissage. On comptait à la fin de l’année 2019 491.000 alternants, et l’objectif du demi-million d’étudiants est certes reporté mais reste d’actualité. Cependant, le Ministère a bien souligné que certains secteurs seraient privilégiés, même s’il reste à connaitre le détail de ces mesures d’accompagnement. Le Ministère a donc annoncé une aide financière de 5.000 € (8.000 € pour les étudiants de plus de18 ans) pour tous les contrats d’apprentissage. La mesure concerne les diplômes de niveau Bac ou inférieur, mais sera étendu très prochainement jusqu’au niveau Licence (Bac + 3). Début juillet, les autorités publiques dévoileront de nouvelles mesures avec éventuellement une  extension de cette aide à tous les contrats de professionnalisation.

 

Aide à l'apprentissage

Crédits : Muriel Pénicaud/Twitter

 

Les études dans le Digital, le numérique et les filières commerciales appelées à séduire étudiants et entreprises

 

Certains secteurs d’activité sont ainsi plu concernés que d’autres, comme notamment certains métiers traditionnels, remis sous les feux de la rampe par la crise (Employés de la Grande Distribution, …), les métiers de la santé, …. Mais les métiers du Web font eux-aussi partie des secteurs ciblés. En effet, la digitalisation de nos économies devrait s’accélérer et initier de nouvelles opportunités. Le télétravail, initié par le confinement et les nouvelles habitudes des citoyens vont renforcer les projets de développement en la matière. Et pour pouvoir y répondre, les étudiants doivent pouvoir s’engager dans des cursus permettant de couvrir tous les besoins, depuis le Webmarketing jusqu’à la Cybersécurité, en passant par le traitement des données (Big Data) ou encore le développement web.

Et la rentrée de septembre 2020, pour s’engager dans un de ces cursus au sein  de l’Institut F2I, se prépare dès aujourd’hui, alors renseignez-vous !

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.