L’orientation des étudiants repose en partie sur leurs aspirations et leur projet professionnel. Aujourd’hui, de plus en plus d’étudiants ambitionnent de créer leur propre entreprise, une ambition qui n’est pas sans conséquence sur cette orientation.

Des méthodes de gestion plus agiles, de nouvelles formes d’organisation du travail avec le travail en mode projet, l’accélération de la transformation numérique, … voilà autant d’arguments, qui expliquent que les aspirations des étudiants et des étudiantes de 2022 ne ressemblent en rien à celles nourris par leurs aïeux. Les cursus dans le domaine informatique au sens large du terme répondent en partie à ces nouvelles ambitions, comme, pour n’en citer qu’un, les études pour devenir Chef de Projet Digital.

 

L’entrepreneuriat, un aspect inhérent aux études informatiques en 2022

Au-delà de ces nouvelles fonctions, auxquelles les étudiants souhaitent répondre, ces derniers font état d’une nouvelle aspiration en matière de création d’entreprise. D’une part, obtenir un mastère en Cybersécurité, un titre professionnel reconnu comme de niveau BAC + 5, peut conduire les étudiants à devenir Ingénieur en sécurité informatique dans une grande entreprise mais peut aussi les amener à choisir la voie de l’indépendance en se lançant en tant que consultant. Devenir free-lance ou créer sa propre entreprise de consultant séduit de plus en plus d’étudiants.

D’autre part, alors même qu’ils savent qu’ils devront répondre à des offres d’emploi, dont les métiers n’existent pas encore aujourd’hui, les étudiants suivant un cursus dans le domaine informatique sont pleinement conscients des (r)évolutions qui traversent la société actuelle. De nouveaux besoins se font sentir, besoins nés de la transformation numérique et de l’accélération des innovations technologiques. Satisfaire ces besoins implique bien souvent de créer une nouvelle entreprise, qu’il s’agisse d’ne start-up ou d’une entreprise plus traditionnelle.

 

Étudier pour cultiver la fibre entrepreneuriale

Dans ces conditions, les étudiantes et étudiants sont donc plus nombreux en 2022 à se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise, qu’il y a 10 ou 20 ans. Et la culture entrepreneuriale figure au programme de tous les cursus, du BAC + 2 AU bac + 5. Conscients de cette nouvelle tendance qui s’accélère et se renforce, les autorités publiques ont même instauré le statut de l’étudiant-entrepreneur depuis 2014. Favoriser la création d’entreprise en assurant au créateur des droits (le maintien du statut d’étudiant, le droit au maintien des bourses éventuelles, …) et en lui proposant un accompagnement personnalisé (recherche de financements, …).

Pendant leur cursus ou après l’obtention de leur diplôme, les étudiants nourrissent désormais cette ambition de créer leur entreprise, comme le révèle le baromètre « Les Français et la création d’entreprise », réalisé par OpinionWay en février dernier.

 

53 % des 18-24 ans souhaitent créer leur entreprise.

 

Une dimension, qui influe naturellement sur les choix d’orientation, conduisant les étudiants concernés à privilégier les cursus adaptés à ces nouvelles ambitions. Parmi ces derniers, les études informatiques et commerciales figurent en bonne place.