Programme du BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client


Anciennement BTS NRC, le BTS NDRC accompagne les étudiants à appréhender la relation-client sous toutes ses formes. Le cursus vise à former les experts de demain de cette relation clientèle, et le programme de formation permet d’aborder celle-ci sous tous les angles. A l’issue de la formation, l’étudiant sera capable d’organiser l’activité commerciale et de prendre en charge le développement du portefeuille client.

Pour les lycéens et lycéennes, le choix d’un programme BTS dans leur orientation post-bac représente une voie idéale pour préparer leur insertion professionnelle. Dans le domaine de la relation-clients, le BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la relation client) représente alors une voie privilégiée pour rejoindre l’activité commerciale. Reposant à la fois sur des matières générales et des disciplines plus spécifiques, ce programme d’études supérieures repose également sur un aspect professionnalisant que ce soit avec les stages en entreprise ou encore à travers un contrat d’apprentissage. Après un BTS NDRC, les étudiants pourront compter sur de nombreux débouchés, depuis la poursuite d’études (Bachelor, Licence Professionnelle, …) jusqu’à l’insertion professionnelle (technico-commercial, animateur des ventes, chargé d’affaires, …).

Le programme du BTS NDRC

Diplôme d’Etat reconnu, le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) répond à un référentiel précis, et le cursus NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) n’échappe pas à cette règle. Ce diplôme BAC + 2 sanctionne donc des études, organisées à travers 6 unités, 3 généralistes (de U1 à U3) et 3 autres (de U4 à U6) plus spécifiques à ces études. 

U1 : Culture générale et expression 

Cette discipline concerne aussi bien la conception d’un message écrit que la formation à un discours oral. Savoir synthétiser les informations, présenter clairement son argumentation, s’adapter au contexte et à la situation pour le message oral, … les objectifs sont multiples et cette matière constitue un socle indispensable pour les futurs professionnels de la relation-client. 

U2 : Communication en langue vivante étrangère 

L’objectif pour les étudiants vise à obtenir le niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). L’étudiant est donc formé à  : 

  • Compréhension de documents écrits 
  • Interactions orales

U3 : Culture économique, juridique et managériale

La culture économique, juridique et managériale (CEJM) reste une unité d’enseignement commune à de nombreux cursus en BTS. Elle doit permettre à l’étudiant d’être capable d’exploiter une base documentaire dans une des disciplines évoquées mais aussi d’analyser des situations. Non seulement, les étudiants doivent être en mesure d’établir un diagnostic, mais aussi participer à la prise de décision en pouvant présenter des solutions efficaces et adaptées. Les outils mais aussi les méthodologies économiques, juridiques et managériales sont donc au cœur de cette matière, qui constitue la dernière unité d’enseignement généraliste du BTS NDRC. 

U4 : Relation client et négociation-vente 

Cette première unité spécialisée est concentrée sur la gestion de la relation client dans sa globalité. Du ciblage et prospection de la clientèle à la négociation proprement dite, en passant par l’accompagnement du client dans son parcours de décision, cette approche doit permettre aux étudiants d’organiser les événements commerciaux mais aussi être en mesure de garantir la mutualisation de l’information commerciale au sein de l’entreprise.

U5 :  Relation Client à distance et digitalisation

Pour que l’étudiant puisse être directement opérationnel, ces études commerciales font la part belle aux dernières évolutions de la relation avec la clientèle. Gérer la relation à distance et comprendre la complexité d’une relation omnicanal s’impose désormais comme des compétences professionnelles incontournables, notamment pour tout ce qui concerne le E-commerce.

U6 : Relation Client et animation de réseaux 

 Ce management commercial ne se limite pas à une seule unité commerciale, mais doit permettre à l’étudiant titulaire d’un BTS NDRC de pouvoir développer et animer un réseau de partenaires (ou même de vente directe) ou encore accompagner le développement d’offres auprès des distributeurs de la marque ou de l’entreprise. 

Cet ancien BTS NRC offre enfin la possibilité d’opter pour une unité facultative : Communication en langue vivante étrangère 2. Il s’agit alors d’obtenir le niveau B1 du CECRL pour tout ce qui concerne les interactions orales.

 Stage en entreprise et contrat de professionnalisation, une formation ambitieuse 

Parce que la relation commerciale est aussi complexe que les activités commerciales sont variées et diversifiées, ce BTS est axé sur la vie active et le monde professionnel. Les étudiants peuvent choisir une formation en alternance ou une formation en initial. Suivre un BTS en alternance assure une première expérience professionnelle de cette négociation et relation client. Et les étudiants, ayant opté pour un cursus plus conventionnel pourront se former à cette gestion opérationnelle de la politique commerciale à travers les stages obligatoires imposés pendant ces deux années. 

L’étudiant devient opérationnel, dans tous les cas, en se confrontant aux multiples réalités de la relation clientèle (fidélisation, animation de point de vente, …)